Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Périscolaire : les responsabilités de l’association et de la commune

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les moments d’articulation entre les temps scolaire, périscolaire et du retour à la maison posent la question de la responsabilité de la collectivité organisatrice et de l’association en tant que tiers. Il est conseillé d’établir une convention fixant les règles de partage.

La commune peut soit confier l’organisation des activités périscolaires à un accueil de loisirs sans hébergement, soit opter pour un autre mode d’accueil (garderie ou autres activités) avec la ou les associations(s) de son choix. Dans tous les cas, l’association doit avant tout mettre en oeuvre les moyens nécessaires pour garantir la santé et la sécurité physique et morale des mineurs qu’elle accueille.

Réglementation

Concernant l’accueil de loisirs périscolaire, l’association doit satisfaire aux obligations prévues par la réglementation : faire une déclaration auprès d’un service compétent (DDCS, DDCSPP, ou DJSCS) deux mois[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Organiser une agora publique

Organiser une agora publique

Pour associer les jeunes aux questions qui les concernent, l’association grenobloise Y-Nove utilise un outil de participation spécifique : l’agora publique. Une « bonne pratique » repérée dans le[…]

Tiers-lieux : l’hybridation des ressources au cœur des modèles économiques

Tiers-lieux : l’hybridation des ressources au cœur des modèles économiques

Licenciés sportifs, toujours en baisse

Licenciés sportifs, toujours en baisse

CER : le retrait d’une subvention doit suivre une procédure

CER : le retrait d’une subvention doit suivre une procédure

Plus d'articles