Nous suivre Associations Mode d’emploi

Pas de trêve estivale pour les associations

Sujets relatifs :

C'est l'impression que l'on ressent avec l'avalanche de rapports, projet de loi, concertation, analyses et réactions, en ce mois de juillet fertile en évènements de première importance pour les responsables associatifs.

 

C'est le rapport "Mission participation", commandité par le ministère de la Ville sur la participation des citoyens, qui ouvre le bal avec ces nombreuses et décoiffantes propositions dont plus de la moitié concernent les associations. Sa modernité et les analyses qu'il propose dans la relation des citoyens aux différents pouvoirs est un exemple du genre. Bien accueilli par le ministre de la ville, c'est un document dont tout responsable associatif devrait faire son livre de chevet. Plus institutionnel mais non moins intéressant, le "Rapport pour une nouvelle charte des associations" avec les collectivités, commandé par le ministère de la vie assoicative, revisite la charte précédemment signée et formule une série de propositions permettant de structurer de manière plus participative et responsable les relations entre Associations, collectivités locales et Etat. Le point d'orgue de cet été, en matière d'économie sociale en général et de vie associative en particulier est bien entendu, le "Projet de loi sur l'économie sociale et solidaire" présenté par le ministère éponyme. Historique, puisque ce sera la première fois qu'une loi spécifique sera consacrée à ce secteur, elle propose notamment et de manière originale une définition de la subvention (voir les édito précédents) qui devrait permettre de sécuriser les relations financières entre associations et collectivités. A côté de cette prolifération de textes, en recevant les représentants de la CPCA http://cpca.asso.fr/actualite/lemploi-et-la-jeunesse-au-coeur-des-echanges-de-la-cpca-avec-le-president-de-la-republique, le Premier ministre a signifié l'importance que le gouvernement attachait au secteur associatif. De leur côté les représentants de la CPCA, menés par leur présidente Nadia Bellaoui, ont rappelé notamment que si les associations étaient évidemment prêtes à participer aux nécessaires efforts que la période actuelle demande, il fallait être bien conscient que la solidarité associative nécessitait de conforter l'encadrement des équipes bénévoles ou salariés et que ce serait un non sens d'asphyxier financièrement un secteur auquel on demande de pallier les nombreux dysfonctionnements  générés par la crise. C'est aussi ce que dit à sa manière le collectif des associations citoyennes en organisant du 14 au 22 septembre, une semaine d'action pour exiger le maintien des financements associatifs et alerter l'ensemble de la société sur les risques de délitement du tissu social que portent en germe des restrictions budgétaires  pilotées par la seule logique mathématique. Après une pause au mois d'août, nous continuerons dès début septembre à vous tenir informés des retombées, à n'en pas douter importantes, de tous ces évènements.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Libre ne veut pas dire gratuit

Libre ne veut pas dire gratuit

Certaines associations pratiquent le prix dit « libre » ou « conscient » pour leurs activités. Cette façon de rendre des biens et services culturels accessibles à tout le monde peut aussi[…]

19/07/2019 |
Le Corps européen de solidarité encourage le volontariat

Le Corps européen de solidarité encourage le volontariat

Comment déposer une réponse pour un marché public ?

Comment déposer une réponse pour un marché public ?

Solidarité internationale :  un soutien pour les associations issues de l’immigration

Solidarité internationale : un soutien pour les associations issues de l’immigration

Plus d'articles