Nous suivre Associations Mode d’emploi

Pas d'annuaires internet contre la volonté des personnes répertoriées

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a sanctionné une association qui avait mis en ligne un annuaire répertoriant les membres de professions juridiques réglementées (avocats, notaires, huissiers de justice...).

Suite aux plaintes de professionnels ne parvenant pas à obtenir la suppression de leurs coordonnées du site, la Cnil a prononcé une sanction pécuniaire de 10 000 ¤ à l'encontre de l'association, rappelant que « le fait que les noms, prénoms et coordonnées de professionnels soient librement accessibles ne faisait pas obstacle à ce que les intéressés puissent obtenir la suppression de ces données de sites internet. »

Cnil, délibération n°2014-041 du 29 janvier 2014

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Pour agir en justice l’objet de l’association requérante ne doit pas être trop général

Pour agir en justice l’objet de l’association requérante ne doit pas être trop général

Une association qui a pour objet la protection de l’environnement a intenté une action en justice aux fins d’engager la responsabilité d’une agence gouvernementale chargée de la conception, de la[…]

06/11/2018 | Droit associatif
Le Conseil constitutionnel invalide l’amende pour reçus fiscaux irréguliers

Le Conseil constitutionnel invalide l’amende pour reçus fiscaux irréguliers

Des propos outranciers peuvent être qualifiés de diffamation publique

Des propos outranciers peuvent être qualifiés de diffamation publique

Plus-value immobilière : le statut fiscal de l'association détermine son imposition

Plus-value immobilière : le statut fiscal de l'association détermine son imposition

Plus d'articles