Nous suivre Associations Mode d’emploi

Parcours emploi compétences : une circulaire précise les modalités de mise en place

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Parcours emploi compétences : une circulaire précise les modalités de mise en place

© Wayhome Studio/Adobestock

La circulaire du 11 janvier 2018 de Muriel Pénicaud, ministre du Travail, précise comment le nouveau dispositif « Parcours emploi compétences » (PEC) qui remplacera l'ancienne formule d'emploi aidé (CAE-CUI) sera mis en place. Parmi les consignes, il est demandé aux représentants de l'Etat de veiller à une « sélection des employeurs en fonction des capacités à proposer un parcours insérant ». L' « employeur-abilité » (le mot est de Jean-Marc Borello, auteur du rapport dont est issu le PEC) des associations candidates sera jugée selon les critères suivants :

  • Le poste doit permettre de développer la maîtrise de comportements professionnels et de compétences techniques ;
  • L'employeur doit démonter sa capacité à accompagner au quotidien le salarié ;
  • Il doit s'engager à faciliter son accès à la formation ;
  • Il doit, « le cas échéant », montrer sa capacité à pérenniser le poste.

Une annexe au Cerfa de demande d'aide CUI-CAE est désormais à remplir qui spécifie ces différentes informations (un modèle de cette annexe est présenté en page 19 de la circulaire).
 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Violences organisationnelles : l'appel du syndicat ASSO

Violences organisationnelles : l'appel du syndicat ASSO

Le syndicat ASSO vient de publier un texte rappelant que les salarié(e)s associatifs ne sont pas protégé(e)s des violences organisationnelles. Sous couvert d'un engagement sans limite (heures supplémentaires non[…]

16/07/2018 | Salarié
Bénévolat et RSA sous certaines conditions

Bénévolat et RSA sous certaines conditions

Salarié et administrateur de la même famille : les risques du conflit d’intérêts

Salarié et administrateur de la même famille : les risques du conflit d’intérêts

Harcèlement sexuel : les associations sont pleinement concernées

Harcèlement sexuel : les associations sont pleinement concernées

Plus d'articles
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX