Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

On n’exclut pas qui on veut, quand on veut

Emilie Gianre

Sujets relatifs :

,
On n’exclut pas qui on veut, quand on veut

© Stockwerk-Fotodesign - stock.adobe.com

Lorsqu’un membre ou un dirigeant ne se conforme pas aux statuts ou au règlement intérieur, votre association peut engager une procédure d’exclusion. Il vous faudra pour cela respecter le droit à la défense de la personne concernée.

Les statuts constituent la loi des parties. Les membres de l’association ont l’obligation de les respecter, comme ils doivent obéir au règlement intérieur. Des sanctions disciplinaires peuvent être prévues pour faire cesser les comportements litigieux mais aussi, le cas échéant, pour demander réparation du préjudice.

Bonne articulation entre statuts et règlement

Les statuts et le règlement intérieur peuvent stipuler les conditions dans lesquelles une sanction est prononcée, soit pour faute, soit pour motif grave – laissé à l’appréciation de l’autorité compétente. L’articulation statuts/règlement intérieur a donc son importance : les statuts peuvent prévoir le principe de la sanction, l’organe habilité à la prononcer tandis que le règlement intérieur détaille[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

CER : le retrait d’une subvention doit suivre une procédure

CER : le retrait d’une subvention doit suivre une procédure

Une circulaire du 10 octobre donne aux services de l’État des éléments relatifs à la mise en œuvre du contrat d’engagement républicain via la mise en ligne d’une foire aux questions.[…]

23/11/2022 | ComptabilitéFiscalité
Le bénévolat et le travail sont des états de fait

Le bénévolat et le travail sont des états de fait

Généralisation de la facturation électronique

Généralisation de la facturation électronique

Pas d’exonération de CFE pour une association passible de l’IS

Pas d’exonération de CFE pour une association passible de l’IS

Plus d'articles