Nous suivre Associations Mode d’emploi

Nullité d’assemblée générale : 5 ans pour agir

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Nullité d’assemblée générale : 5 ans pour agir

© juliasudnitskaya - stock.adobe.com

Pour agir en justice en nullité de délibérations d’assemblée générale d’une association, on dispose d’un délai de 5 ans. Mais à partir de quand ?

La Cour de cassation s’est prononcée sur le point de départ de ce délai de prescription en application de l’article 2224 du code civil. Or, en l’espèce, il ne s’agit pas la date de l’assemblée générale elle-même, puisque le membre agissant indiquait ne pas en avoir eu connaissance, mais de la date de la déclaration en préfecture des nouveaux statuts et dirigeants élus.

Cette formalité rend en effet les décisions opposables aux tiers ; à cette date, celles-ci sont donc supposées connues. Dans cette affaire, ayant été intentée au-delà des 5 ans après la déclaration en préfecture, l’action en justice a donc été déclarée irrecevable.

Cour de cassation, civile, Chambre civile 2, 6 septembre 2018, 17-19.657

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Le montant de la franchise des impôts commerciaux revalorisé à 63 059 €

Le montant de la franchise des impôts commerciaux revalorisé à 63 059 €

Les associations qui réalisent des recettes d’exploitation tirées d’une activité commerciale accessoire (leur activité non lucrative restant donc prépondérante) d’un montant[…]

14/05/2019 | Droit associatif
Le préjudice d’un membre exclu irrégulièrement vaut plus qu'un euro

Le préjudice d’un membre exclu irrégulièrement vaut plus qu'un euro

Une association peut devenir propriétaire d’un immeuble par voie d’adjudication

Une association peut devenir propriétaire d’un immeuble par voie d’adjudication

Mélanger intérêts personnels, commerciaux et associatifs relève de l’abus de confiance

Mélanger intérêts personnels, commerciaux et associatifs relève de l’abus de confiance

Plus d'articles