Notre directeur salarié est présent lors de l'assemblée générale pour y rendre des comptes sur les activités et la gestion pour lesquels il est mandaté. Une telle procédure est-elle régulière?

En principe, un directeur salarié ne saurait se substituer au conseil d'administration lequel demeure seul responsable de la gestion de l'association vis-à-vis de l'assemblée générale. Néanmoins, en cas d'absence de lien de subordination entre le conseil d'administration et le directeur salarié, ce dernier peut devenir un "gestionnaire de fait" et, une telle situation n'est pas sans conséquences. En effet, en cumulant la qualité de salarié et de dirigeant de "fait", elle est susceptible de remettre en question le régime fiscal de l'association. Par ailleurs, si l'association connaît des difficultés financières, le directeur pourrait dans certains cas être concerné par une extension de procédure de redressement ou de liquidation judiciaire.

Pour en savoir plus : Instruction fiscale BOI 5-H-98 du 15 septembre 1998. 2. Code de commerce, article L.624-5-I.

Nous vous recommandons

DROIT : qui est, ou peut être, le représentant légal de l’association ?

DROIT : qui est, ou peut être, le représentant légal de l’association ?

Il est jugé que le représentant légal d’une association est en réalité la personne que les statuts désignent pour la représenter et agir en justice (cour d’appel de Douai, 11 décembre 2013, n° 12/06276). Mais, bien que cité...

Notre association peut-elle bénéficier d’une subvention alors qu’elle est placée en redressement judiciaire ?

Notre association peut-elle bénéficier d’une subvention alors qu’elle est placée en redressement judiciaire ?

Justice : est-ce qu’une association peut se constituer partie civile ?

Justice : est-ce qu’une association peut se constituer partie civile ?

Vous désirez dissoudre votre association et vous avez besoin d’être guidé

Vous désirez dissoudre votre association et vous avez besoin d’être guidé

Plus d'articles