Nous suivre Associations Mode d’emploi

Notre association a-t-elle le droit d'aider une autre association en difficulté en lui reversant la subvention publique qu'elle a reçue ?

Non. Votre association a reçu cette subvention pour un objet précis. Vous devrez rendre compte de son utilisation. La reverser à une autre association serait considéré comme de la gestion de fait, dans la mesure où l'affectation des fonds publics échapperait au contrôleur public.

Cependant, le reversement de tout ou partie d'une subvention versée par l'État ou une collectivité territoriale peut être autorisé avec l'accord formel de ceux-ci. Si l'argent a déjà été versé à l'association en difficulté, informez-la de cette obligation et demandez-lui de consigner la somme. Informez-en aussi votre financeur en lui en expliquant les raisons et demandez-lui s'il est d'accord. Si ce n'est pas le cas, il n'y aura pas d'autres solutions que de récupérer la somme.

En revanche, vous pouvez légalement consentir un prêt financier à cette association, mais celui-ci devra être effectué sur vos ressources propres et non sur la subvention versée.

En savoir plus :
« Subventions : les associations sous contrôle », Associations mode d'emploi n° 119, mai 2010.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Compétences de l'intercommunalité et intérêt communautaire

Compétences de l'intercommunalité et intérêt communautaire

Quelle est la différence entre les « compétences » de notre communauté de communes et « l’intérêt communautaire » ? N’est-ce pas la même chose ? Oui et[…]

Titres associatifs

Titres associatifs

Faire un legs à une association non reconnue d'utilité publique

Faire un legs à une association non reconnue d'utilité publique

J'ai entendu parler des « fonds territoriaux de développement associatif ». De quoi s'agit-il ?

J'ai entendu parler des « fonds territoriaux de développement associatif ». De quoi s'agit-il ?

Plus d'articles