abonné

Marchés publics : la réponse en co-traitance augmente vos chances

Armelle Barroux
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Marchés publics : la réponse en co-traitance augmente vos chances

Pour répondre aux appels d’offres publics, les associations peuvent constituer des groupements d’opérateurs. Conjoints ou solidaires, ils permettent de soumissionner pour des marchés plus conséquents mais aussi de renforcer ses chances en augmentant le nombre de références.

Communément appelée co-traitance, la réponse en groupement relève des articles 49 et 50 de l’ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015 et l’article 45 du décret n° 2016-360 du 25 mars 2016 relatifs aux marchés publics.

Lien contractuel

Une association peut se grouper avec une ou plusieurs autres structures quel que soit son statut, association ou entreprise. Le groupement en lui-même, appelé groupement d’opérateurs économiques, n’est pas une personne morale et peut se former pour ne répondre qu’à un seul marché. Si rien ne l’oblige, il est cependant recommandé de rédiger une convention de groupement qui pose clairement les bases de la collaboration et en fixe[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

10 millions d’euros pour restaurer des sentiers

10 millions d’euros pour restaurer des sentiers

Si une association souhaite créer, restaurer un sentier pédestre ou favoriser la biodiversité, elle peut participer à l’appel à projets « Sentiers de nature ».Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des...

Mécénat et sponsoring, quelle différence ?

Mécénat et sponsoring, quelle différence ?

Vivre sans subventions ?

Vivre sans subventions ?

Quand des organismes de l'économie sociale et solidaire demandent une participation libre

Quand des organismes de l'économie sociale et solidaire demandent une participation libre

Plus d'articles