Nous suivre Associations Mode d’emploi

Local associatif : la mise à disposition peut être rompue sans justifier d'un besoin pressant

Sujets relatifs :

,

Une cour d'appel a pu exactement juger qu'en cas de prêt à usage sans terme convenu ni prévisible, un propriétaire pouvait mettre fin à la convention en respectant un délai de préavis raisonnable, sans devoir justifier d'un besoin pressant et imprévu de la chose à disposition d'une salle permettant la pratique du culte musulman. Le cas serait le même dans le cas d'une mise à disposition d'un local pour une association.

Cour de cassation, Première chambre civile, 30 septembre 2015, pourvoi n° 14-25 709.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Plus-value immobilière : le statut fiscal de l'association détermine son imposition

Plus-value immobilière : le statut fiscal de l'association détermine son imposition

Une cession immobilière est appréhendée fiscalement à travers la plus-value qui peut être dégagée sur l’opération. Néanmoins, l’imposition de cette plus-value[…]

25/10/2018 | LocauxDroit associatif
Cession immobilière : qui décide de la vente d'un bien de l’association ?

Cession immobilière : qui décide de la vente d'un bien de l’association ?

Le domaine privé de la commune : quelles garanties pour l’association ?

Le domaine privé de la commune : quelles garanties pour l’association ?

Quels biens immobiliers une association peut-elle posséder ?

Quels biens immobiliers une association peut-elle posséder ?

Plus d'articles