Nous suivre Associations Mode d’emploi

Les « vrais » chiffres du bénévolat

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

 Les « vrais » chiffres du bénévolat

© tostphoto - stock.adobe.com

En ce 5 décembre, à l'occasion de la journée internationale du bénévolat, nous tentons d'y voir clair sur la question du nombre de bénévoles. Combien sont-ils ? Différents chiffres circulent sur leur nombre en France qui s’échelonnent de 12 à 22 millions… Aucun n’est vraiment faux. Selon ce qui est compté, la manière de poser les questions, ce qu’on veut mettre en valeur, on obtient des résultats différents. Il faut juste savoir de quoi l’on parle !

Première difficulté : il n’existe pas de définition légale du bénévolat. Néanmoins, en 1993, le Conseil économique social et environnemental a proposé une définition qui fait référence : « Est bénévole toute personne qui s’engage librement pour mener une action non salariée en direction d’autrui, en dehors de son temps professionnel et familial. » Cela exclut clairement l’aidant familial ou les coups de main entre parents.

5 études récentes sur le bénévolat

Pour mieux comprendre les différents chiffres qui circulent, nous avons repris les cinq plus récentes études publiées sur le sujet, celles auxquelles se réfèrent le plus souvent les acteurs associatifs. Toutes sont basées sur des sondages, ce qui explique qu’aucune ne peut garantir une réalité exhaustive. Cependant, elles reflètent toutes une certaine réalité, même si les chiffres mis en avant ne concernent pas exactement les mêmes choses : les « participations bénévoles » ne sont pas les bénévoles, et les bénévoles associatifs ne sont pas tous les bénévoles.

L’on sait par ailleurs que lorsque le questionnaire est long et détaillé, les personnes répondent de manière plus fiable que lorsque le questionnaire se résume à une seule question. Comme l’indique Lionel Prouteau, chercheur au Centre de recherche sur les associations, une seule question ne prête « guère à la mobilisation des souvenirs des répondants, notamment pour leurs éventuels services bénévoles ponctuels » et donc a tendance à minimiser le nombre de bénévoles déclarés.

-> A consulter : le tableau synthétique des études sur le bénévolat

Le bénévolat de se résume pas à un seul chiffre

En rester à un chiffre (le nombre de bénévoles) est évidemment réducteur. Celui-ci, précise Lionel Prouteau, « doit être accompagné d’autres indicateurs et notamment du temps consacré aux activités bénévoles dont la connaissance est essentielle pour appréhender la diversité des comportements bénévoles ».

De même, une étude à une date donnée ne propose qu’un tableau statique du bénévolat en France. D’où l’intérêt de s’appuyer sur différentes enquêtes menées à des dates différentes, comme le propose le graphique réalisé par l’Injep dans son Tableau de bord de la vie associative 2019.

Lionel Prouteau invite de son côté à avoir une approche basée sur ce qu’il appelle un « faisceau de présomptions », des présomptions alimentées par différentes approches et différentes enquêtes. De ce point de vue il est clair que le bénévolat se porte plutôt bien, qu’il ne cesse d’augmenter et qu’on peut réellement parler d’un « essor du bénévolat ».

 

 

En savoir plus:

Note sur la mesure de l’évolution du bénévolat, Lionel Prouteau, mars 2019

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

[SOLIDARITÉ ]1000 jeunes pour soutenir les personnes isolées

[SOLIDARITÉ ]1000 jeunes pour soutenir les personnes isolées

Pour lutter contre l'isolement social des personnes âgées confinées, Unis-Cité, en lien avec la coordination MonaLisa, mobilise 1000 jeunes formés à cette fin. Appels téléphoniques[…]

01/04/2020 | JeunesSocial
Les associations face au coronavirus

Les associations face au coronavirus

L’Agence du don en nature lance un appel aux entreprises pour soutenir les plus démunis

L’Agence du don en nature lance un appel aux entreprises pour soutenir les plus démunis

Quels impacts de l’épidémie sur les associations ?

Quels impacts de l’épidémie sur les associations ?

Plus d'articles