Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Les tiers-lieux à l’assaut des territoires

Armelle Barroux

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les tiers-lieux à l’assaut des territoires

© Michel Cambon

Lancé le 17 juin, le programme interministériel « Nouveaux lieux, nouveaux liens » « vise à donner accès à de nouvelles activités et de nouveaux services pour les habitants partout sur le territoire grâce au développement des tiers-lieux ». Beaucoup sont impulsés et animés par des associations.

Suivant les recommandations portées par la mission Coworking et dans la lignée de ce qui avait été annoncé en septembre 2018, Julien Denormandie, ministre de la Ville et du Logement, et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, ont présenté non pas un plan mais « une offre de services et différentes modalités d’accompagnement que les tiers-lieux peuvent s’approprier en fonction de leurs besoins ».

L’ensemble du programme s’articule autour de quatre grands axes : « favoriser le maillage le plus fin possible des territoires en tiers-lieux ; donner les moyens aux tiers-lieux de diversifier leurs revenus en développant des services d’intérêt général déclinés en fonction des besoins des territoires ; faciliter la professionnalisation et l’organisation des réseaux de tiers-lieux ».

Structuration nationale

Le Conseil national des tiers-lieux institué le 17 juin est une assemblée composée de représentants des tiers-lieux dans leur diversité. « Consulté par les pouvoirs publics, il jouera un rôle d’instance de représentation provisoire et de dialogue de la filière ». L’association a pour objectif de faciliter le développement d’outils communs et porte une dynamique d’animation nationale. Elle a pour mission « de préfigurer une structure nationale représentative des tiers-lieux, en étroite collaboration avec le Conseil national ».

Fabriques de territoires

Lancé le 11 juillet, cet appel à projets permanent entend identifier et labelliser, d’ici 2022, 300 « Fabriques de territoire » existantes ou en projet. 45 millions d’euros sont alloués[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

La coopération transfrontalière renforce l’identité de l’ESS

La coopération transfrontalière renforce l’identité de l’ESS

Un exemple de coopération transfrontalière menée dans le cadre du programme Interreg, le projet Vises sur l’évaluation de l’impact social de l’ESS, confirme l’intérêt d’un[…]

05/11/2019 | Partenaires
 Concertation pour la construction du FSE+

Concertation pour la construction du FSE+

L’État poursuit  sa réorganisation territoriale

L’État poursuit sa réorganisation territoriale

La cogestion :  un modèle à réinventer ?

La cogestion : un modèle à réinventer ?

Plus d'articles