Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Les obligations de l’association employeuse en cas de canicule

Armelle Barroux

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les obligations de l’association employeuse en cas de canicule

© contrastwerkstatt - stock.adobe.com

Les employeurs ont une obligation générale de sécurité vis-à-vis de leurs salariés. Dans le cas d’une canicule, il s’agit d’une obligation de résultat. Des mesures de bon sens qui doivent aussi s’appliquer aux bénévoles.

Le code du travail (CT) ne définit pas de température au-delà de laquelle il est interdit de travailler. Néanmoins, il convient d’être vigilant à partir de 30 °C. L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) considère qu’il y a danger à partir de 33 °C. Et la caisse nationale d’assurance maladie (CPAM) recommande d’évacuer les locaux lorsque la température intérieure atteint 34 °C.

Différents facteurs de risques

Lors d’un épisode de canicule, l’employeur est tenu d’intégrer les risques liés aux ambiances thermiques dans le document unique[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

[VIDÉO] Comment mobiliser des jeunes dans mon association ?

[VIDÉO] Comment mobiliser des jeunes dans mon association ?

Selon la dernière enquête de France bénévolat, l'engagement bénévole augmente de manière régulière chez les jeunes, alors qu'il diminue chez les retraités. Obtenir leur[…]

Le mécénat de compétences redonne de l’estime de soi

Le mécénat de compétences redonne de l’estime de soi

Les délais pour informer et consulter le CSE ont été raccourcis

Les délais pour informer et consulter le CSE ont été raccourcis

Les bénévoles, constructeurs de démocratie contributive

Les bénévoles, constructeurs de démocratie contributive

Plus d'articles