Les emplois francs : en hausse et reconduits d'un an

Emilie Gianre

Sujets relatifs :

,
Les emplois francs : en hausse et reconduits d'un an

© djile - stock.adobe.com

Dans un contexte de crise sociale, le gouvernement entend favoriser l'embauche des jeunes résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV). Généralisé depuis janvier 2020, le dispositif des emplois francs est une aide à l'embauche des demandeurs d'emploi et des jeunes suivis par une mission locale résidant dans ces quartiers.

Publié au JO le 22 octobre, le décret vient prolonger d'un an, soit jusqu'au 31 décembre 2021 et revoit à la hausse le montant de l'aide versée aux employeurs :

  • pour une embauche en CDI, l'employeur bénéficiera de 7000 € sur la première année (au lieu de 5.000), puis de 5.000 € les deux années suivantes (dans la limite de trois ans) ;
  • pour un CDD de plus de six mois, ce sera 5.500 € pour la première année (contre 2.500), puis 2.500 € pour l'année suivante (dans la limite de deux ans).


Nous vous recommandons

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Il résulte des articles L.1121-1 du code du travail et 10 § 1 de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales que, sauf abus, le salarié jouit, dans l’entreprise et en dehors de celle-ci, de sa...

24/01/2023 | ActualitésSalarié
Percée de l’alternance dans les associations

Percée de l’alternance dans les associations

Retrouver l’équilibre après l’embauche du premier salarié

Retrouver l’équilibre après l’embauche du premier salarié

Jusqu’à 6 000 euros de prime de partage de la valeur pour les salariés associatifs

Jusqu’à 6 000 euros de prime de partage de la valeur pour les salariés associatifs

Plus d'articles