Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Les dix piliers d’une gouvernance horizontale

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les dix piliers d’une gouvernance horizontale

© FOTO SALE - stock.adobe.com

L’aspiration à une gouvernance plus horizontale s’exprime de plus en plus dans le monde associatif. La loi de 1901 laissant aux membres une très grande liberté d’organisation, il ne faut pas hésiter à revisiter les modalités et principes au sein de votre association.

Comme le disent les sociologues de l’engagement, la société actuelle se caractérise par le refus de l’institué. Les gens ne veulent plus de cadres trop contraignants et de choses imposées. À vous de les faire participer non seulement aux actions mais aussi aux cadres de travail de votre association. En partant de ces désirs, particulièrement exprimés par les jeunes (lire l’encadré), voici les différents points sur lesquels vous pouvez jouer pour que vos membres ne soient pas de simples exécutants.

1. Éviter le « chef autoritaire »

Le ou la présidente a comme rôle celui que lui donnent vos statuts. Dans beaucoup de cas, simplement les respecter peut déjà être une source de progrès. Car dans les faits, nombre de membres ne régulent pas cette fonction et autorisent passivement les débordements des personnalités envahissantes. Donnez donc des limites claires à son champ d’action. La mode est aux coprésidences ou au collectif de dirigeants pour empêcher une personnalisation excessive. Les fonctions d’animation, d’encouragement et de facilitation sont davantage attendues des « responsables », qu’une fonction d’imposition. L’imagination ne vient pas toujours d’en haut !

2. Partager les décisions

Le modèle usuel « CA bénévole politique/équipe technique exécutante » est aujourd’hui sous tension. Les salariés ou bénévoles souhaitent être associés davantage aux décisions. Pourquoi ne pas multiplier au plus près du terrain des groupes projets qui accueillent toutes les bonnes volontés ? Vous pouvez également organiser votre instance dirigeante pour qu’elle ne statue qu’après avoir pris des avis auprès d’autres instances. Élargissez les modes de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

« La question est : comment faire d’un bénévole d’un jour un bénévole de toujours ? »

« La question est : comment faire d’un bénévole d’un jour un bénévole de toujours ? »

Entretien avec Carole Orchampt, déléguée générale du Réseau national des maisons des associations (RNMA) Quel bilan tirez-vous de cette crise sanitaire du point de vue de l’engagement ?[…]

Le monde associatif est-il un monde du travail comme les autres ?

Le monde associatif est-il un monde du travail comme les autres ?

Publication du FDVA formation 2021

Publication du FDVA formation 2021

Le bénévolat dopé par la crise

Le bénévolat dopé par la crise

Plus d'articles