Nous suivre Associations Mode d’emploi

Les députés ont voté la disparition du Centre national pour le développement du sport

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les députés ont voté la disparition du Centre national pour le développement du sport

© Mihail/AdobeStock

Suite à l’introduction d’un amendement de dernière minute, les députés ont acté la disparition du CNDS (Centre national pour le développement du sport).

Le rapport sur la nouvelle gouvernance du sport remis le 16 octobre 2018 à la ministre Roxana Maracineanu, prévoyait son remplacement par une « Agence nationale du sport chargée de la haute performance sportive et du développement de l’accès à la pratique sportive ». Cette dernière bénéficiera des fonds préalablement versés au CNDS. 

La mesure visant à augmenter de 180 millions d’euros les moyens alloués au Sport n’a pas été adoptée. Il avait été proposer de relever le prélèvement sur les paris et jeux de loterie à 1,8 % (+ 160 millions d’euros de recettes) et sur les retransmissions (à hauteur de 20 millions d’euros). Seul un relèvement de la taxe sur les retransmissions de 15 millions d’euros a été voté

Ce qui ne satisfait pas des députés comme Régis Juanico qui dénonce un budget en baisse de 30 millions d'euros :

Le débat parlementaire n’en est qu’à ses débuts.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Observer le tissu associatif d'un territoire pour mieux connaître ses besoins

Observer le tissu associatif d'un territoire pour mieux connaître ses besoins

Depuis 2006, le Réseau national des maisons des associations (RNMA) accompagne les acteurs concernés par la vie associative dans la mise en place d’observatoires locaux de la vie associative. Ces OLVA permettent de mieux[…]

Le DLA, une réponse aux enjeux de la crise sanitaire ?

Le DLA, une réponse aux enjeux de la crise sanitaire ?

Subventions : la nouvelle municipalité peut-elle faire machine arrière ?

Subventions : la nouvelle municipalité peut-elle faire machine arrière ?

Cœur de ville : le gouvernement en appelle aux associations

Cœur de ville : le gouvernement en appelle aux associations

Plus d'articles