Les colos de demain

Sujets relatifs :

Le lancement d'une mission chargée de définir le cadre des « colos de demain » a été annoncé le 25 novembre dernier par un communiqué de presse du ministère des Sports, de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et de la Vie associative.

Ce cadre sera « basé sur la mixité sociale, l'accessibilité des activités de loisirs de qualité sans considération de revenus, la proximité et la simplicité, le développement durable et la citoyenneté, le respect et la découverte de l'environnement, un projet pédagogique fort et lisible pour les parents ». En effet l'augmentation des coûts entraîne notamment une réduction de la mixité sociale, les séjours deviennent plus courts et la fréquentation des colos classiques diminue, même si selon le ministère, le nombre de séjours en accueils collectifs de mineurs (ACM) et le nombre d'enfants et de jeunes les fréquentant ne sont qu'en très légère baisse, et que la fréquentation des mini-camps augmente.
Lire le communiqué

Nous vous recommandons

10 millions d’euros pour restaurer des sentiers

10 millions d’euros pour restaurer des sentiers

Si une association souhaite créer, restaurer un sentier pédestre ou favoriser la biodiversité, elle peut participer à l’appel à projets « Sentiers de nature ».Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des...

L’agrément des associations d’usagers : déjà vingt ans !

L’agrément des associations d’usagers : déjà vingt ans !

Avis du HCVA sur le statut d’association européenne transfrontalière

Avis du HCVA sur le statut d’association européenne transfrontalière

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Plus d'articles