Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Les Chatons concurrencent les Gafam

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les Chatons concurrencent les Gafam

© fizkes - stock.adobe.com

Après une phase importante de déploiement d’outils numériques par les associations (1), on assiste à une rationalisation et à un intérêt marqué pour les logiciels libres. Ceux-ci permettent aujourd’hui de répondre aux principaux besoins des acteurs associatifs. Des besoins renforcés depuis la crise sanitaire du Covid-19 qui obligent à repenser nos modes de fonctionnement. Le collectif Chatons les aide à les découvrir et les adopter.

Écrire à plusieurs mains

Appelées « pad » (du nom du logiciel Etherpad déployé), les pages collaboratives permettent de travailler en même temps ou de manière asynchrone sur un texte. Il s’agit d’une page avec des fonctionnalités simples de traitement de texte que l’on rejoint par l’intermédiaire d’une adresse web que le créateur de la page communique. Cet outil est idéal pour préparer un texte à plusieurs (communiqué, rapport moral,?etc.) ou prendre des notes à différentes mains durant une réunion téléphonique (framapad.org/fr/info/). Quand le texte est abouti, il est alors simple de le copier-coller ou de l’exporter vers un autre outil qui permettra de le mettre en forme. Une fenêtre de tchat est intégrée et permet aux participants de commenter ou de réagir. Dans la même logique, certains chatons proposent des feuilles de calculs partagées qui peuvent être utiles pour collecter et structurer des données.

Se réunir via le web

Via l’application web Jitsi Meet, vous pourrez organiser des visioconférences, vous voir entre participants et tenir a minima une réunion audio. La vidéo étant gourmande en énergie, il est recommandé de couper sa caméra et de la remettre au besoin. Une fonctionnalité intégrée permet le partage d’écran pour faire[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

Les associations, comme tous les employeurs de droit privé, peuvent faire bénéficier leurs salariés de la « prime de partage de la valeur » qui est exonérée de cotisations sociales dans la[…]

Analyser, piloter et financer son besoin en fonds de roulement

Analyser, piloter et financer son besoin en fonds de roulement

Séparer les activités lucratives et non lucratives d’une association

Séparer les activités lucratives et non lucratives d’une association

Etude : voici les attentes et les besoins des acteurs du sport

Etude : voici les attentes et les besoins des acteurs du sport

Plus d'articles