Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Les associations tutélaires vont devoir faire payer davantage les usagers

Louise Lefevre

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les associations tutélaires vont devoir faire payer davantage les usagers

© Olivier.P - stock.adobe.com

Les nouvelles modalités de calcul et le barème révisé de la participation des majeurs protégés ont été publiés. Selon la Direction générale de la cohésion sociale, la réforme vise à financer la progression de l’activité des mandataires judiciaires à la protection des majeurs à un niveau plus conforme à l’évolution des besoins.

Le financement du dispositif est assuré par une participation des majeurs, selon un barème unique établi en fonction de leurs ressources. Le financement par les majeurs doit le plus souvent être complété d’un versement public qui, depuis 2016, incombe quasi-uniquement à l’État sous la forme d’une dotation globale de financement.

Participation progressive

Jusqu’alors, aucune participation financière du majeur n’était requise pour les revenus inférieurs ou égaux au montant de l’allocation adulte handicapé (AAH : 808,26 € par mois en 2018). Elle était ensuite[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

[VIDÉO] L'utilisation du nouveau plan comptable associatif est-elle obligatoire ?

[VIDÉO] L'utilisation du nouveau plan comptable associatif est-elle obligatoire ?

Le nouveau plan comptable s'applique depuis le 1er janvier 2020. C'est le résultat d'un processus de réforme du plan comptable associatif engagé en 2016 par l’Autorité des normes comptables[…]

03/07/2020 | GestionLoi 1901
Le plan comptable des associations gestionnaires d’ESSMS

Le plan comptable des associations gestionnaires d’ESSMS

[VIDÉO] Qu'est-ce que le plan comptable associatif ?

[VIDÉO] Qu'est-ce que le plan comptable associatif ?

Les remboursements des créances d’IS et de TVA sont accélérés

Les remboursements des créances d’IS et de TVA sont accélérés

Plus d'articles