Nous suivre Associations Mode d’emploi

Les associations peuvent proposer des services payants de transport

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les associations peuvent proposer des services payants de transport

© Kirill Gorlov - stock.adobe.com

Selon l’article L.3133-1 du code des transports créé en décembre 2016, les associations loi 1901 ou de droit local peuvent organiser des services de transport payants au bénéfice des personnes dont l’accès aux transports publics collectif ou particulier est limité du fait de leurs revenus ou de leur localisation géographique (transport d’utilité sociale).

->  A lire : Les associations de transport d’utilité sociale ont enfin un cadre légal

Un décret est enfin venu fixer les modalités d’application de ce dispositif. Il détermine deux catégories de critères pour déterminer les publics bénéficiaires de ces services :

  • le lieu de résidence,
  • les ressources.

Il précise également les conditions de réalisation de ces services, notamment les trajets pouvant en faire l’objet, la participation aux coûts qui peut être demandée aux personnes transportées et les conditions relatives au véhicule utilisé.

Décret n° 2019-850 du 20 août 2019 relatif aux services de transport d’utilité sociale

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

La responsabilité des associations en cas de transmission du Covid-19

La responsabilité des associations en cas de transmission du Covid-19

Quelles sont les éventuelles responsabilités de l’association au cas où un usager, un adhérent ou un salarié contracterait le covid 19 dans les locaux de l’association ou à l’occasion[…]

Un dommage est indemnisable lorsqu’il est prévisible lors de la conclusion du contrat

Un dommage est indemnisable lorsqu’il est prévisible lors de la conclusion du contrat

Le ministère des Sports va contrôler « l’honorabilité » des dirigeants

Le ministère des Sports va contrôler « l’honorabilité » des dirigeants

Annulation de spectacles : un avoir plutôt qu’un remboursement

Annulation de spectacles : un avoir plutôt qu’un remboursement

Plus d'articles