Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Les associations devront désormais déclarer tous les dons reçus

Gérard Lejeune, expert comptable

Sujets relatifs :

, ,
Les associations devront désormais déclarer tous les dons reçus

© Dilok - adobestock.com

La loi n° 2021-1109 du 24 août 2021 confortant le respect des principes de la République oblige les associations qui émettent des reçus fiscaux à déclarer les dons et mécénat reçus. La loi renforce par ailleurs le pouvoir de contrôle de l’administration fiscale et de la Cour des comptes.

Jusqu’à maintenant, les associations recevant des dons n’avaient aucune déclaration à faire. Et seules les associations (d’intérêt général ou du secteur cultuel) recevant annuellement plus de 153 000 euros de dons (pouvant faire l’objet de reçus fiscaux) devaient procéder à la publication de leurs comptes au Journal officiel et faire appel aux services d’un commissaire aux comptes.

Reçus fiscaux

L’article 19 de la loi nouvelle oblige les associations (mais également les fondations ou les fonds de dotation) qui délivrent des reçus, des attestations ou tous autres documents par lesquels ils indiquent à un contribuable qu’il est en droit de bénéficier des réductions[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Compte accidents du travail et maladies professionnelles en ligne

Compte accidents du travail et maladies professionnelles en ligne

La notification des taux accidents du travail/maladies professionnelles (AT/MP) est dématérialisée. Cette mesure, déjà en vigueur pour les structures de plus de dix salariés, devient obligatoire pour[…]

28/10/2021 | GestionSalarié
Le covoit’ facile pour vos événements associatifs

Le covoit’ facile pour vos événements associatifs

Associations culturelles : participez au 3e baromètre de la Cofac !

Associations culturelles : participez au 3e baromètre de la Cofac !

La difficile évaluation de la contrepartie du don appartient à l’administration fiscale

La difficile évaluation de la contrepartie du don appartient à l’administration fiscale

Plus d'articles