Nous suivre Associations Mode d’emploi

Les associations de solidarité peuvent continuer à distribuer des repas aux migrants

Sujets relatifs :

Les associations de solidarité peuvent continuer à distribuer des repas aux migrants

© Graham Oliver/iStockphoto.com

Au titre de son pouvoir de police, le maire de Calais avait interdit, par plusieurs arrêtés municipaux, la distribution de repas à des migrants sur des emplacements situés dans sa ville. Le tribunal administratif de Lille a suspendu, par une ordonnance de référé du 22 mars 2017 (n°1702397), l'exécution de cette décision municipale.

Selon le juge, celle-ci porte une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d'aller et venir et à la liberté de réunion. De plus, en faisant obstacle à la satisfaction par les migrants de besoins élémentaires vitaux, elle est contraire au droit à ne pas subir des traitements inhumains et dégradants consacré par l'article 3 de la convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

 Trois décrets d’application de la loi pour la réforme de la justice ont été publiés

Trois décrets d’application de la loi pour la réforme de la justice ont été publiés

Ils concernent notamment la fusion des tribunaux de grande instance (TGI) et des tribunaux d’instance (TI) au sein du nouveau tribunal judiciaire, la spécialisation des tribunaux judiciaires, la création des chambres de[…]

16/10/2019 |
Élections municipales : ce que les associations peuvent faire… ou pas

Élections municipales : ce que les associations peuvent faire… ou pas

Notre-Dame de Paris : le taux de la réduction d’impôt est porté à 75 %

Notre-Dame de Paris : le taux de la réduction d’impôt est porté à 75 %

L’arbitrage, une alternative au tribunal

L’arbitrage, une alternative au tribunal

Plus d'articles