Nous suivre Associations Mode d’emploi

Les associations achètent pour préserver la nature

Sophie Weiler

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les associations achètent pour préserver la nature

© Ariane Citron - stock.adobe.com

Les ressources naturelles sont de plus en plus considérées comme des « communs » à protéger et à partager. De nouvelles formes d’achat collectif et de gestion de ces ressources émergent du côté associatif en opposition au modèle économique dominant.

Terre de Liens est un réseau associatif composé d’une fédération nationale et de 19 associations régionales. Il achète terres et fermes dans l’objectif de les sortir définitivement du marché spéculatif et de les maintenir dans leur vocation agricole sur le long terme. Après acquisition, les fermes sont mises en location (bail de très longue durée) à des agriculteurs aux pratiques respectueuses de la nature et des ressources naturelles.

Terre de Liens décharge ainsi les agriculteurs du poids de l’achat foncier et assure, en tant que propriétaire, son métier de bailleur (mise en location, interventions en cas de problème lié aux lieux loués, gestion du patrimoine, etc.). Lorsqu’un fermier décide de quitter les lieux (pour sa retraite par exemple), les terres ne sont pas revendues et personne n’en tire bénéfice : la ferme est louée à un autre paysan qui prend la relève. Ce mécanisme permet d’éviter les risques de disparition liés à la vente des terres.

Faîte et Racines

Dans la vallée de la Dordogne, un groupe d’habitants du sud de la Corrèze­ s’est récemment positionné contre les coupes à blanc, la déforestation et les plantations en monoculture. Soucieux de transmettre aux générations futures un patrimoine forestier vivant et diversifié, ces derniers se sont constitués en association sous le nom de Faîte et Racines. Financée par un appel à dons prometteur, leur première action a été l’achat collectif de plusieurs hectares de forêt. 

En outre, l’association a pour objectif de maintenir et de développer des pratiques respectueuses de la forêt – de l’observation à l’abattage, du débardage à la charpente en passant par le sciage – notamment afin de permettre aux habitants d’avoir accès aux produits issus de ces forêts.

Faîte et Racines a également entrepris avec les acteurs locaux un travail de cartographie pour recenser les surfaces forestières coupées à blanc pour rendre visibles les dangers que court la forêt de leur territoire. L’association est dirigée par un bureau collégial rassemblant des membres actifs, chaque personne y détient les mêmes responsabilités, et les tâches sont réparties à tour de rôle entre membres.

Forêt en Vie

Dans la même veine, en fin novembre 2017, le Réseau pour les alternatives forestières a créé le fonds de dotation Forêts en Vie dans le but d’acquérir des forêts pour les préserver sur le long terme et soutenir la création de communs forestiers. C’est le premier fonds de dotation national dédié à la préservation des forêts et à l’installation de paysans forestiers.

À travers la collecte de dons et de donations, il permet l’acquisition de forêts et la transmission des savoir-être et savoir-faire contribuant à leur valorisation. Ces forêts sont mises en partie en réserves intégrales, en partie à disposition de porteurs de projet servant l’intérêt général et en accord avec la charte du réseau. Grâce à ce fonds de dotation, la société civile et des professionnels peuvent s’associer dans la même optique de maintien des sols, de la qualité de l’eau, de l’air, de la biodiversité et de la forêt.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

[Coronavirus] Subventions et marchés publics : pas de sanctions pour les associations

[Coronavirus] Subventions et marchés publics : pas de sanctions pour les associations

L’épidémie de coronavirus est considérée comme un cas de force majeure par l’État et les collectivités locales. En conséquence, il ne sera pas appliqué de[…]

18/05/2020 | DonsMarchés publics
La circulaire pour le maintien des subventions est parue

La circulaire pour le maintien des subventions est parue

Plafond des dons ouvrant droit à la réduction d’impôt « Coluche » relevé à 1000 €

Plafond des dons ouvrant droit à la réduction d’impôt « Coluche » relevé à 1000 €

Dons en ligne : qui doit déclarer ?

Dons en ligne : qui doit déclarer ?

Plus d'articles