Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Les aides à l’emploi favorisent peu la pratique sportive

Les aides à l’emploi favorisent peu la pratique sportive

© dreamsnavigator/Fotolia.com

Le rapport Évaluation des dispositifs de soutien à l’emploi dans le champ du sport de l’Inspection générale de la jeunesse et du sport dresse un double constat : le nombre d’emplois pérennisés n’a pas été à la hauteur des moyens alloués et la pratique sportive licenciée a eu une croissance très faible.

Il existe trois catégories de dispositifs pour soutenir l’emploi sportif :

  • les emplois CNDS ;
  • les emplois aidés (CUI-CAE) ;
  • les emplois aidés des collectivités territoriales (les emplois tremplins des régions par exemple).

Un gisement d'emplois relativement limité

De 1996 à 2013, le Plan sport emploi et le programme Nouveaux services - Emplois jeunes avaient permis la création de 22 080 emplois pérennes (soit 28,5 % des emplois associatifs comptabilisés en 2013 dans le domaine sportif). Selon le rapport, tous ces dispositifs ont eu leur utilité. Mais au regard du fait que les associations sportives employeurs, estimées à 31 000, ne[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

Les associations, comme tous les employeurs de droit privé, peuvent faire bénéficier leurs salariés de la « prime de partage de la valeur » qui est exonérée de cotisations sociales dans la[…]

Rémunération d’un salarié d’association transféré vers une collectivité publique

Rémunération d’un salarié d’association transféré vers une collectivité publique

Cinq ans pour requalifier un contrat de travail

Cinq ans pour requalifier un contrat de travail

Une définition actualisée du bénévolat

Une définition actualisée du bénévolat

Plus d'articles