Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

La pratique sportive est possible, sous conditions

Emilie Gianre

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La pratique sportive est possible, sous conditions

© Drazen - stock.adobe.com

Depuis le 13 août 2020, un décret est venu assouplir les mesures générales prises pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans les territoires sortis de l’état d’urgence sanitaire. La pratique du sport est désormais possible mais sous certaines conditions seulement.

Depuis la fin de l’état d’urgence sanitaire (à l’exception de Mayotte et de la Guyane) en date du 11 juillet, le déconfinement est entré dans sa 4e phase. L’ensemble des dispositions applicables au milieu sportif figure dans le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 qui vient d’être modifié par celui du 13 août 2020. Mais les conditions d’accueil et de pratiques peuvent encore être amenées à changer en fonction de la situation sur le territoire.

Accès aux espaces sportifs

Tous les équipements sportifs couverts ou de plein air ainsi que les bases de loisirs sont ouverts au public en France (hors Mayotte et Guyane) dès lors que leurs gestionnaires ou propriétaires y sont favorables. Sont accessibles les salles de sport, piscines couvertes ou non, centres d’activité nautique, les hippodromes, etc. (selon les exigences sanitaires fixées par leur exploitant ou la collectivité). Sont praticables les forêts, parcs naturels, parcs et jardins, plages, lacs, plans d’eau. Les stades sont ouverts pour la pratique sportive et, depuis le 12 juillet, au public avec une « jauge maximale » de 5 000 personnes. Les mesures de prévention restent d’actualité : une place assise[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Participez à l'enquête « Les responsabilités du dirigeant bénévole »

Participez à l'enquête « Les responsabilités du dirigeant bénévole »

Le Mouvement associatif, en partenariat avec Aésio et Recherches et Solidarités, viennent de lancer une étude sur « La responsabilité du dirigeant bénévole ». Dans ce contexte de crise[…]

La valorisation du nom du mécène ne peut représenter qu’une contrepartie très inférieure au montant du don

La valorisation du nom du mécène ne peut représenter qu’une contrepartie très inférieure au montant du don

Comment contester un rescrit fiscal ?

Comment contester un rescrit fiscal ?

[Covid-19] Les AG ne peuvent pas se tenir en présentiel

[Covid-19] Les AG ne peuvent pas se tenir en présentiel

Plus d'articles