Nous suivre Associations Mode d’emploi

Le président peut-il déléguer sa signature à un salarié ?

Oui, bien sûr. Mais attention à ne pas vous défaire de responsabilités trop importantes, auquel cas le salarié pourrait être considéré comme « gestionnaire de fait » et l'association perdre son caractère de gestion désintéressée. Il faut donc être très vigilant lors de la rédaction des pouvoirs et les limiter précisément. Si, par exemple, on veut que le salarié puisse acquitter certaines factures pour éviter des temps d'attente, on peut limiter les sommes qu'il est admis à dépenser, ou encore déterminer quelles dépenses courantes il pourra faire (loyer, factures d'électricité, de téléphone, achats de petites fournitures de bureau... mais pas le mobilier). Le salarié ne doit pas être suspecté d'avoir un pouvoir décisionnaire engageant l'association dans ses orientations (signature d'une convention, par exemple). Ces questions, dans l'idéal, devraient être clarifiées avant l'embauche et font partie de la réflexion nécessaire à tout recrutement au sein d'une association. Pour en savoir plus: « Recruter et accueillir son premier salarié », Associations mode d'emploi n°115

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Dépôt de plainte pour faux

Dépôt de plainte pour faux

Notre présidente a déclaré en préfecture la dissolution de notre association sur la base d’un PV d’AG fictive et en falsifiant la signature du secrétaire. Quels recours pouvons-nous avoir ?[…]

Responsabilité de l'association dans le cadre d'une mise à disposition

Responsabilité de l'association dans le cadre d'une mise à disposition

Des étrangers peuvent créer une association en France

Des étrangers peuvent créer une association en France

Natation : quel encadrement ?

Natation : quel encadrement ?

Plus d'articles