Nous suivre Associations Mode d’emploi

Le président de notre association a été élu maire de la commune. Sachant que cette dernière nous subventionne, peut-il rester président de l'association?

OUI MAIS. La situation comporte au moins trois risques. Celui de la gestion de fait de fonds publics, celui de la prise illégale d'intérêts et celui du délit de favoritisme. Pour éviter la gestion de fait de fonds publics tenant à l'absence d'autonomie de l'association vis-à-vis de la mairie, il convient que la municipalité soit minoritaire dans les instances de décision de l'association (assemblée générale, conseil d'administration, bureau). Pour éviter la prise illégale d'intérêt, il est nécessaire pour l'élu municipal de ne pas prendre part (ni dans la préparation, ni dans le vote) à une décision municipale concernant une association dans laquelle il serait susceptible d'avoir un intérêt distinct de celui de la généralité des habitants de la commune. Il en va de même pour le délit de favoritisme, qui ne concerne que l'attribution de marchés publics ou de délégations de service public. Ces précautions minimales écartent la majorité des risques, mais la jurisprudence peut être variable selon les situations réelles.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Des étrangers peuvent créer une association en France

Des étrangers peuvent créer une association en France

Des réfugiés africains arrivés récemment dans notre commune souhaitent créer une association. Faut-il un représentant de nationalité française parmi les responsables ? Non. Depuis[…]

Natation : quel encadrement ?

Natation : quel encadrement ?

Obligation d'adhésion

Obligation d'adhésion

Déclarer les modifications de statuts

Déclarer les modifications de statuts

Plus d'articles