Nous suivre Associations Mode d’emploi

Le point sur les modalités d'accueil d'un stagiaire

Sujets relatifs :

De plus en plus d'associations font aujourd'hui appel à des stagiaires. Il est donc important pour ces structures de bien connaître les modalités d'acceptation d'un stagiaire.

Les stages doivent s'inscrire dans le cadre d'un cursus pédagogique scolaire ou universitaire. Pour être valide, le stage doit obligatoirement faire l'objet d'une convention tripartite entre le stagiaire, l'organisme d'accueil et l'établissement d'enseignement. Ces sont les articles L.612-8 à L.612-13 du code de l'éducation qui définissent les dispositions applicables aux stages en entreprise (les stages en entreprises ne doivent pas excéder six mois dans une même année universitaire). Ces derniers doivent faire l'objet d'une gratification dès lors que leur durée est supérieure à deux mois consécutifs ou au cours d'une même année universitaire au sein d'un même établissement d'accueil. Le montant de cette gratification peut être défini par convention de branche ou par accord professionnel entendu, à défaut son montant horaire est fixé à 12,5% du plafond horaire de la sécurité sociale (23euros en 2012), loi n° 2011-893 du 28 juillet 2011. A savoir qu'au titre de ce stage, aucune cotisation sociale n'est due ni par la structure d'accueil ni par le stagiaire dès lors que la gratification n'excède pas 436,05 ¤ par mois soit les 12,5% du plafond horaire de la sécurité sociale.

En savoir plus

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

36 % des jeunes de 18 à 30 ans bénévoles d’une association

36 % des jeunes de 18 à 30 ans bénévoles d’une association

Parmi les nombreuses informations données par « Les chiffres clés de la jeunesse 2019 » de l’Injep, on apprend que  : 12 % des jeunes de 18 à 30 ans s’investissent dans une association à[…]

24/04/2019 | JeunesSport
L’association est responsable des actes discriminatoires commis par les bénévoles à l’encontre des salariés

L’association est responsable des actes discriminatoires commis par les bénévoles à l’encontre des salariés

RSA : un bénévolat…  presque obligatoire ?

RSA : un bénévolat… presque obligatoire ?

Un référent contre le harcèlement et les agissements sexistes obligatoire dans les associations dotées d’un CSE

Un référent contre le harcèlement et les agissements sexistes obligatoire dans les associations dotées d’un CSE

Plus d'articles