Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Le maire peut-il interdire une réunion publique ?

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le maire peut-il interdire  une réunion publique ?

© Anton Gvozdikov - stock.adobe.com

Le maire n’a aucun pouvoir sur les réunions internes à l’association. En revanche, pour les réunions et les manifestations publiques, des cas d’interdiction sont prévus. Mais ils doivent être justifiés.

« Toute personne a droit à la liberté de réunion pacifique » : voici le principe de base défini par l’article 11 de la Convention européenne de sauvegarde des Droits de l’homme. Le maire n’a donc aucun droit de regard sur les réunions internes à l’association tenues au sein de locaux associatifs privés, y compris lorsqu’elles se tiennent dans un local municipal (tout au plus pourra-t-il intervenir comme n’importe quel propriétaire des lieux en cas de trouble avéré).

Réunion publique

Il en va différemment des réunions publiques qui constituent « un groupement momentané de personnes formé en vue d’entendre l’exposé d’idées ou d’opinions en vue de se concerter pour la différence d’intérêts ». La réunion est publique, quel que soit le lieu (public ou privé), dès lors que des invitations ont été distribuées « soit à domicile, mais sans adresses, soit sur la voie publique, soit[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Un plan de relance... et beaucoup d’attentes

Un plan de relance... et beaucoup d’attentes

Même s’il ne comporte pas de ligne spécifiquement dédiée, le plan de relance gouvernemental pour faire face à la crise comprend plusieurs opportunités pour les associations. Des aides à[…]

25/09/2020 | Partenaires
Quelles stratégies de rapprochement entre associations ?

Quelles stratégies de rapprochement entre associations ?

Préparer les journées européennes du patrimoine

Préparer les journées européennes du patrimoine

Plan de relance : 1,3 milliard d'euros pour l'ESS dont les associations

Plan de relance : 1,3 milliard d'euros pour l'ESS dont les associations

Plus d'articles