Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Le crowdlending remplace la banque

Sarah Farhat, juriste chez Delsol Avocats

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le crowdlending remplace la banque

© sewcream - stock.adobe.com

On connaissait le crowdfunding sous la forme du crowdgiving pour collecter les apports financiers sous forme de dons. Bien que moins utilisée par les associations, une autre formule autorise les prêts, avec ou sans intérêts.
C’est le crowdlending.

Le principal avantage financier du crowdlending est l’obtention d’un prêt sans passer par un établissement de crédit (donc sans intermédiation) avec néanmoins la même rigueur. Il s’est particulièrement développé dans la sphère artistique, les banques étant généralement plus réticentes à financer ce type de projets. Comme le don en ligne, cette opération nécessite une campagne de communication efficace et pédagogique sur l’objet du prêt, son intérêt, voire son caractère d’intérêt général. Il s’agira ici de susciter la motivation émotionnelle du prêteur pour un projet qu’un banquier raisonnant de manière plus économique n’aurait peut-être pas accepté de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Attribution de 29 % du plan de relance pour la culture

Attribution de 29 % du plan de relance pour la culture

La mise en œuvre du plan de relance dans le secteur de la culture a débuté. 460 millions d'euros, dont 250 gérés directement par les Drac (directions régionales des affaires culturelles) ont[…]

15/02/2021 | CultureCoronavirus
Budget 2021 : une relance limitée

Budget 2021 : une relance limitée

[Appel à projets 2021] Soutien aux partenariats de recherche des associations

[Appel à projets 2021] Soutien aux partenariats de recherche des associations

Secteur culturel : 14 milliards d'euros de perte

Secteur culturel : 14 milliards d'euros de perte

Plus d'articles