abonné

Le CFGA qualifie les bénévoles

Yannick Dubois, Cabinet Kogito Associations

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le CFGA qualifie les bénévoles

© Michel Cambon

La gestion bénévole d’une association est devenue au fil du temps de plus en plus complexe. Elle nécessite aujourd’hui que les dirigeants disposent de compétences juridiques, comptables, en communication… Le certificat de formation à la gestion associative (CFGA) les accompagne pour favoriser la prise de responsabilité associative.

Le CFGA est né en 2005 sur une initiative du Conseil national de la Jeunesse. La volonté initiale était de proposer une formation pour les moins de 25 ans désireux de s’engager. L’Institut national de la Jeunesse et de l’Éducation populaire va alors conduire une expérimentation qui aboutira à l’adoption du décret n° 2008-1013 du 1er octobre 2008 et de l’arrêté du 15 décembre 2008, les deux textes qui encadrent le dispositif.

Candidats

Aujourd’hui le CFGA est accessible à tous, quel que soit l’âge ou l’expérience associative. Il est obtenu à l’issue d’une formation théorique et pratique qui permet au candidat d’acquérir des compétences en gestion administrative, financière et humaine d’une association. Ces compétences doivent permettre l’exercice de responsabilités[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Il résulte des articles L.1121-1 du code du travail et 10 § 1 de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales que, sauf abus, le salarié jouit, dans l’entreprise et en dehors de celle-ci, de sa...

24/01/2023 | ActualitésSalarié
Percée de l’alternance dans les associations

Percée de l’alternance dans les associations

Retrouver l’équilibre après l’embauche du premier salarié

Retrouver l’équilibre après l’embauche du premier salarié

Jusqu’à 6 000 euros de prime de partage de la valeur pour les salariés associatifs

Jusqu’à 6 000 euros de prime de partage de la valeur pour les salariés associatifs

Plus d'articles