Nous suivre Associations Mode d’emploi

Lancement du "service civique solidarité seniors" : 10 000 jeunes au service des personnes âgées isolées

Emilie Gianre
Lancement du

© Sandor Kacso/Fotolia.com

Le Service civique solidarités seniors vient d'être lancé par le Gouvernement. D'ici 3 ans, 10 000 missions de Service civique, déployées sur tout le territoire sont prévues pour accompagner 300 000 personnes isolées. Une initiative qui entend briser l’isolement des jeunes et des aînés en misant sur la solidarité intergénérationnelle.

Plusieurs moyens d’accompagnement et de suivi sont à la disposition des structures (celles recevant déjà des jeunes en Service Civique ou celles n’ayant pas encore mis en place le dispositif) pour assurer son efficacité notamment un soutien administratif et juridique, une aide à  la mobilisation et au recrutement des jeunes, une prise en charge financière de 50% de la prestation de subsistance mensuelle de 107,58 € due par les structures d’accueil au jeune et de 100% pour l’accueil de jeunes au profil «éloigné» (jeunes en situation de handicap, jeunes décrocheurs, jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville), en complément des indemnités mensuelles qui sont prises en charge par l’État, le financement intégral d’un «socle qualité commun» pour toutes les structures qui se lanceront dans le Service Civique Solidarité Seniors (formations, échanges de pratiques et accompagnement collectif des jeunes dans la découverte des métiers et formations du secteur) ainsi que des outils d’évaluation pour mesurer l’impact de la mobilisation.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Seul l’organe qui nomme un directeur est habilité à le licencier

Seul l’organe qui nomme un directeur est habilité à le licencier

Si aux termes des statuts de l’association, le conseil d’administration, sur proposition du président, nomme le directeur, il en résulte qu’une directrice salariée ne peut être démise de ses[…]

02/04/2021 | Salarié
Pourquoi créer ou rejoindre un groupement d’employeurs ?

Pourquoi créer ou rejoindre un groupement d’employeurs ?

Le pouvoir de licencier appartient au président de l’association par défaut

Le pouvoir de licencier appartient au président de l’association par défaut

Déploiement du dispositif Sesame pour l'année 2021

Déploiement du dispositif Sesame pour l'année 2021

Plus d'articles