Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

La responsabilité des dirigeants en cas de difficultés financières

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Une association est responsable de ses dettes sur son propre patrimoine, même si elle est mise en redressement ou en liquidation judiciaire. Un dirigeant bénévole associatif peut néanmoins voir sa responsabilité engagée en cas de faute de gestion.

Lorsque l’association est mise en liquidation judiciaire suite à son état de cessation de paiement, les dirigeants bénévoles peuvent être condamnés à supporter sur leur patrimoine personnel tout ou partie des dettes de l’association s’ils ont commis des fautes de gestion, d’imprudence ou de négligence ayant entraîné ou accru l’insuffisance d’actif de l’association ou aggravé le trou de trésorerie (1). Un désintérêt du dirigeant pour la gestion de l’association, des absences répétées ou un défaut de déclaration de cessation des paiements en sont des exemples. Lorsqu’il y a plusieurs dirigeants, le tribunal peut les déclarer[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

[Agenda 2030 de l'ONU] Les associations ne veulent laisser personne de côté

[Agenda 2030 de l'ONU] Les associations ne veulent laisser personne de côté

Associations mode d’emploi, en collaboration avec la Fonda, termine ici sa série d’articles sur les associations et les objectifs de développement durable (ODD). Ceux-ci sont indissociables d’un mot[…]

22/05/2019 | JeunesSocial
5 conseils pour faire vivre sa communauté sur le web

5 conseils pour faire vivre sa communauté sur le web

[Agenda 2030 de l'ONU] Consommation responsable : les nouveaux modèles

[Agenda 2030 de l'ONU] Consommation responsable : les nouveaux modèles

4 conseils pour organiser un webinaire

4 conseils pour organiser un webinaire

Plus d'articles