Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

La responsabilité des dirigeants en cas de difficultés financières

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Une association est responsable de ses dettes sur son propre patrimoine, même si elle est mise en redressement ou en liquidation judiciaire. Un dirigeant bénévole associatif peut néanmoins voir sa responsabilité engagée en cas de faute de gestion.

Lorsque l’association est mise en liquidation judiciaire suite à son état de cessation de paiement, les dirigeants bénévoles peuvent être condamnés à supporter sur leur patrimoine personnel tout ou partie des dettes de l’association s’ils ont commis des fautes de gestion, d’imprudence ou de négligence ayant entraîné ou accru l’insuffisance d’actif de l’association ou aggravé le trou de trésorerie (1). Un désintérêt du dirigeant pour la gestion de l’association, des absences répétées ou un défaut de déclaration de cessation des paiements en sont des exemples. Lorsqu’il y a plusieurs dirigeants, le tribunal peut les déclarer[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

13 propositions pour diversifier les pratiques sportives

13 propositions pour diversifier les pratiques sportives

Un rapport publié en novembre 2018 par France stratégie propose différentes orientations pour favoriser le développement de la pratique sportive. Certaines ont un impact direct sur les associations. Dans une[…]

20/03/2019 | GestionSport
Les associations se mobilisent pour accompagner les personnes âgées immigrées

Les associations se mobilisent pour accompagner les personnes âgées immigrées

Réussir sa newsletter

Réussir sa newsletter

Nouveau plan comptable, une évolution plus qu’une révolution

Nouveau plan comptable, une évolution plus qu’une révolution

Plus d'articles