Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

La MIF protège vos placements

Céline Fiorentino

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La MIF protège vos placements

© Babouse

Votre association a des excédents de trésorerie et vous vous demandez si vous pouvez les placer, si c’est le bon moment et sur quels types de placements ? En 2018, une version actualisée de la Directive européenne des marchés d’instruments financiers (MIF) a renforcé le devoir de conseil et d’information des banques.

Depuis quelques années, on entend parler de taux bas. Cela signifie, que l’argent ne coûte pas très cher, ce qui est bénéfique pour une personne qui emprunte, mais moins pour une personne qui place. Actuellement, il vaut mieux emprunter que placer !

Et cela risque de durer. Les taux sont tellement bas que l’argent placé peut même perdre de sa valeur. Exemple : lorsque le livret A rapporte 0,75 % et que l’inflation est de + 0,9 % (dernier chiffre Insee, mai 2019), votre argent perd en réalité 0,15 % de sa valeur réelle.

Pour obtenir des rendements plus importants, il faut placer son argent sur des placements peu liquides (c’est-à-dire où la période de blocage des fonds est longue), ou sur des placements où les risques de perte en capital sont plus importants. Ce qui n’est pas toujours possible, notamment si vous risquez d’avoir besoin de cet argent pour un projet particulier.

Diversifiez vos placements

Contrairement aux idées reçues, la loi n’interdit pas à une association de placer ses excédents de trésorerie, et tous les supports de placements dédiés aux personnes morales sont techniquement ouverts aux associations : livret A, compte sur livret, parts sociales, compte à terme, organisme de placement collectif en valeurs mobilières (FCP, Sicav), bons de caisse, obligations, et même actions !

Dans la réalité, les restrictions sont davantage de nature interne à l’association : règles de gestion fixées dans les statuts ou le règlement intérieur, réticences vis-à-vis des placements, niveau de risque accepté par les membres du bureau ou du CA, etc.

Le meilleur[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

L’inclusion par le sport monte en puissance dans les contrats de ville

L’inclusion par le sport monte en puissance dans les contrats de ville

Les contrats de ville ont l’obligation de mettre à l’honneur le rôle du sport dans la société. Une circulaire du 19 avril 2019 ouvre de nouvelles perspectives pour les associations concernées.  […]

15/10/2019 |
L’agrément « protection de l’environnement » légitime l’association

L’agrément « protection de l’environnement » légitime l’association

Associations : Mu-tua-li-sez !

Associations : Mu-tua-li-sez !

Pour un communiqué de presse efficace

Pour un communiqué de presse efficace

Plus d'articles