Nous suivre Associations Mode d’emploi

La loi Pacte modifie les seuils rendant obligatoire la nomination d’un commissaire aux comptes

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La loi Pacte modifie les seuils rendant obligatoire la nomination d’un commissaire aux comptes

© Olivier Le Moal - stock.adobe.com

La loi Pacte (plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) a modifié certains seuils au-delà desquels une structure doit nommer un commissaire aux comptes. Dorénavant, y sont soumis les organismes qui dépassent, à la date de clôture d’un exercice, deux des trois critères suivants :

  • 50 salariés,
  • 4 millions d’euros de bilan,
  • et 8 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Il s’agit des mêmes seuils que ceux imposant la certification légale des comptes (directive UE 2013/34 du 26 juin 2013).

À noter toutefois que les associations recevant plus de 153 000 euros de dons ou de subventions restent soumises à l’obligation de recourir à un commissaire aux comptes. Ce seuil-là ne change pas.

En savoir plus :

Projet de loi relative à la croissance et la transformation des entreprises

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Comment combiner mandat électif et engagement associatif ?

Comment combiner mandat électif et engagement associatif ?

Un responsable associatif peut tout à fait être élu municipal. Il importe toutefois dans ce cas de distinguer les fonctions pour éviter les conflits d’intérêts. Ceux-ci peuvent être de nature[…]

18/09/2020 | Droit associatif
Nouvelles dispositions pour les salariés perdant un enfant

Nouvelles dispositions pour les salariés perdant un enfant

Responsabilité des dirigeants associatifs quant aux précautions sanitaires à prendre

Responsabilité des dirigeants associatifs quant aux précautions sanitaires à prendre

[VIDÉO] Une association peut-elle choisir ses membres ?

[VIDÉO] Une association peut-elle choisir ses membres ?

Plus d'articles