Nous suivre Associations Mode d’emploi

La délégation du pouvoir de licencier à un directeur doit faire l’objet d’une note

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La délégation du pouvoir de licencier à un directeur doit  faire l’objet d’une note

© Jakub Jirsák/AdobeStock

Si les statuts de l’association ne contiennent aucune disposition relative au pouvoir de licencier, il s’agit d’un pouvoir entrant par défaut dans les attributions du président de l’association.

Ainsi, lorsqu’il signe une note précisant le rôle et les attributions de la direction générale et de chacun des responsables de service, dans laquelle est indiqué que la responsable de la gestion de l’ensemble du personnel, détient, également par délégation, le pouvoir disciplinaire à l’encontre des personnels non-cadres et qu’elle est en charge de la mise en œuvre des procédures de sanctions disciplinaires, le président délègue le pouvoir de licencier à la responsable de la gestion du personnel.

Cour de cassation, chambre sociale, 14 mars 2018 n° 16-12578

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Le Corps européen de solidarité encourage le volontariat

Le Corps européen de solidarité encourage le volontariat

Plus de 96 millions d’euros sont dédiés en 2019 à l’accueil de jeunes volontaires, stagiaires ou encore employés au sein du Corps européen de solidarité. Des financements accessibles aux[…]

Le CFGA qualifie les bénévoles

Le CFGA qualifie les bénévoles

Une circulaire précise les conditions de déclaration et d’agrément des organismes de services à la personne

Une circulaire précise les conditions de déclaration et d’agrément des organismes de services à la personne

Mettez de l’animation dans votre AG

Mettez de l’animation dans votre AG

Plus d'articles