Nous suivre Associations Mode d’emploi

La délégation du pouvoir de licencier à un directeur doit faire l’objet d’une note

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La délégation du pouvoir de licencier à un directeur doit  faire l’objet d’une note

© Jakub Jirsák/AdobeStock

Si les statuts de l’association ne contiennent aucune disposition relative au pouvoir de licencier, il s’agit d’un pouvoir entrant par défaut dans les attributions du président de l’association.

Ainsi, lorsqu’il signe une note précisant le rôle et les attributions de la direction générale et de chacun des responsables de service, dans laquelle est indiqué que la responsable de la gestion de l’ensemble du personnel, détient, également par délégation, le pouvoir disciplinaire à l’encontre des personnels non-cadres et qu’elle est en charge de la mise en œuvre des procédures de sanctions disciplinaires, le président délègue le pouvoir de licencier à la responsable de la gestion du personnel.

Cour de cassation, chambre sociale, 14 mars 2018 n° 16-12578

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Travailler et collaborer en ligne

Travailler et collaborer en ligne

Dans le cadre du programme PANA (Point d’appui au numérique), Hello Asso, la Fonda, le Mouvement associatif et les réseaux partenaires forment les acteurs associatifs aux outils numériques. Pour continuer leur mission,[…]

[Coronavirus] Arrêt de travail simplifié pour les femmes enceintes et personnes « à risque »

[Coronavirus] Arrêt de travail simplifié pour les femmes enceintes et personnes « à risque »

Déconnexion numérique : les salariés associatifs y ont droit aussi

Déconnexion numérique : les salariés associatifs y ont droit aussi

Mon association face à l’épidémie de coronavirus

Mon association face à l’épidémie de coronavirus

Plus d'articles