Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

La consultation écrite, mode de décision collective méconnu

Sarah Farhat, juriste chez Delsol Avocats
La consultation écrite, mode de décision collective méconnu

© lovelyday12 - stock.adobe.com

La crise sanitaire a mis les réunions virtuelles à l’honneur. Un autre moyen existe pourtant pour travailler à distance : la consultation écrite. C’est un mode de décision collective en soi qui remplace purement et simplement la réunion d’une instance d’administration ou d’un organe délibérant. Pour éviter toute contestation, il faudra en organiser les modalités dans les statuts.

Choisir la consultation écrite pour prendre une décision implique que les délibérations auront lieu par écrit à partir du matériel de vote envoyé, c’est-à-dire :

  • la notification (équivalent de la convocation contenant les informations relatives aux modalités de la consultation comme sa durée, ses dates d’ouverture et de clôture, etc.) ;
  • le projet de texte des résolutions ;
  • le bulletin de vote ;
  • et l’ensemble des documents nécessaires à l’information et sur lesquels les membres seront amenés à statuer dans le cadre des délibérations (exemple : rapport de gestion, budget, etc.).

Dans les statuts

La consultation écrite n’est[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Rémunération d’un salarié d’association transféré vers une collectivité publique

Rémunération d’un salarié d’association transféré vers une collectivité publique

Selon l’article L.1224-3 du code du travail : « Lorsque l’activité d’une entité économique employant des salariés de droit privé est, par transfert de cette entité, reprise par[…]

Découvrez le nouveau réseau national d’accompagnement des associations

Découvrez le nouveau réseau national d’accompagnement des associations

Quels renseignements trouver sur une fondation ou un fonds de dotation ?

Quels renseignements trouver sur une fondation ou un fonds de dotation ?

Cinq ans pour requalifier un contrat de travail

Cinq ans pour requalifier un contrat de travail

Plus d'articles