Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

La collectivité garante de l’emprunt de l’association

Sophie Weiler
La collectivité garante de l’emprunt de l’association

© bnenin - stock.adobe.com

Si l’association contracte un emprunt auprès de sa banque, une ou plusieurs collectivités territoriales peuvent s’en porter garantes sous certaines conditions.

En cas de défaillance d’une association, la garantie d’emprunt permet d’assurer à la banque le remboursement des sommes dues. Régie par les articles L.2252, 3231 et 4253 du code général des collectivités territoriales (CGCT), la garantie doit respecter différents ratios. Sauf exception, elle ne doit en général pas dépasser 50 % de l’emprunt. Dans tous les cas, l’association devra trouver une ou plusieurs garanties complémentaires à celle de la ou des collectivités garantes.

Ratios

Les collectivités doivent respecter trois ratios prudentiels pour que la garantie ne soit pas considérée comme nulle :
- le plafonnement des engagements : une collectivité ne peut pas garantir plus de 50 % du montant total de ses propres recettes réelles de fonctionnement ;
- la division du risque : le montant des annuités garanties au profit d’un même débiteur ne[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Organiser une agora publique

Organiser une agora publique

Pour associer les jeunes aux questions qui les concernent, l’association grenobloise Y-Nove utilise un outil de participation spécifique : l’agora publique. Une « bonne pratique » repérée dans le[…]

Tiers-lieux : l’hybridation des ressources au cœur des modèles économiques

Tiers-lieux : l’hybridation des ressources au cœur des modèles économiques

Licenciés sportifs, toujours en baisse

Licenciés sportifs, toujours en baisse

Des aides financières pour les associations qui œuvrent pour les femmes

Des aides financières pour les associations qui œuvrent pour les femmes

Plus d'articles