Nous suivre Associations Mode d’emploi

L’obligation de sécurité n’est qu’une obligation de moyens

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’obligation de sécurité n’est qu’une obligation de moyens

© BrunoH/AdobeStock

Alors qu’elle avait glissé dans les douches d’une salle de sport et s’était blessée à la main, une pratiquante avait mis en cause la responsabilité de l’exploitant de la salle pour manquement à son obligation de sécurité. Les juges ont rappelé que l’association sportive avait effectivement une obligation contractuelle de sécurité, de prudence et de diligence envers les sportifs exerçant une activité dans ses locaux et sur les installations mises à leur disposition.

Toutefois, cette obligation de sécurité n’est qu’une obligation de moyens. Elle porte sur les conditions de pratique du sport et la sécurité des installations sportives, et non pas sur chaque mètre carré de la surface du bâtiment. Ainsi, une chute dans les douches du club, dans des circonstances qui n’ont strictement rien à voir avec la pratique sportive, est relative à la responsabilité du fait des choses, régie par le code civil, et non à l’obligation de sécurité de moyens de l’exploitant de la salle.


Cour d’appel de Versailles, 9 novembre 2017, n° 16-00515

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Les impacts du passe sanitaire sur les activités associatives en 10 questions

Les impacts du passe sanitaire sur les activités associatives en 10 questions

La loi n° 2021-1040 du 5 août 2021 relative à l’extension du passe sanitaire a fait entrer le précieux QR code dans le quotidien des Français. Sa présentation est nécessaire pour autoriser[…]

L’État impose le contrat d’engagement républicain

L’État impose le contrat d’engagement républicain

La loi visant à améliorer la trésorerie des associations a (enfin !) été promulguée

La loi visant à améliorer la trésorerie des associations a (enfin !) été promulguée

L’absence de fusion entre plusieurs associations sportives ne permet pas de leur interdire l’accès aux équipements communaux

L’absence de fusion entre plusieurs associations sportives ne permet pas de leur interdire l’accès aux équipements communaux

Plus d'articles