Nous suivre Associations Mode d’emploi

L'obligation de conseil du prestataire informatique à l'association

Sujets relatifs :

,

Dans le cadre de contrats d'abonnement et de prestations informatiques, le prestataire de service professionnel est tenu envers l'association, considérée comme un client profane, d'un devoir d'information et de conseil.

Quand bien même le contrat prévoit que c'est à l'association de déterminer la configuration de son installation et de se doter des équipements nécessaires, elle doit recevoir à cet effet une information circonstanciée et personnalisée du prestataire informatique, sur lequel repose la charge de la preuve d'une telle information.


Cour de cassation, 1ère chambre civile, 2 juillet 2014 n° 13-10076, Association Centre de ressources de l'économie sociale et solidaire (CRESS) c/ Sté Risc Group

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Un dirigeant ne peut être condamné pour faute de gestion que si cette dernière n’a pas contribué à l’insuffisance d’actif

Un dirigeant ne peut être condamné pour faute de gestion que si cette dernière n’a pas contribué à l’insuffisance d’actif

Après avoir été mis en redressement et en liquidation, le dirigeant d’une structure s’est vu assigner en paiement de l’insuffisance d’actif par le liquidateur. La cour d’appel a retenu la[…]

Réserver les postes au CA d’une fédération de chasse à certains membres est légitime

Réserver les postes au CA d’une fédération de chasse à certains membres est légitime

Le fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) inclus dans le FSE+

Le fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) inclus dans le FSE+

La résiliation d’une CPO par un département doit être justifiée

La résiliation d’une CPO par un département doit être justifiée

Plus d'articles