Nous suivre Associations Mode d’emploi

L'engagement associatif : reconnu Grande Cause Nationale 2014

Sujets relatifs :

La Grande Cause Nationale 2013 était la lutte contre l'illettrisme. En 2014, c'est l'engagement associatif qui a été choisi par le Premier Ministre.

Avec 16 millions de bénévoles associatifs, auxquels s'ajoutent 1,8 million de salariés d'une association, soit 8 % du nombre total de salariés, le milieu associatif français n'est pas en reste. Afin de valoriser et promouvoir le rôle des associations et de l'engagement bénévole dans notre société, Jean-Marc Ayrault a reconnu l'engagement associatif comme Grande Cause Nationale. A un moment où les associations prennent de plus en plus de responsabilités dans tous les domaines - social, éducatif, sportif ou encore culturel - le Gouvernement a souhaité aussi s'engager à leurs côtés.

Plusieurs acteurs du secteur se félicitent de cette attribution. Pour la Fédération Générale des PEP, c'est une victoire et une reconnaissance car " Les associations, espaces de socialisation, d'échange, de débat, de construction, doivent trouver toute leur place dans la société actuelle (décentralisation, loi sur l'Economie Sociale et Solidaire, évolution des modes de contractualisation...). Le dynamisme associatif est un enjeu d'avenir et d'attractivité pour les territoires. La dimension non lucrative des associations loi 1901 est un atout permettant de donner du sens politique à l'action publique au service d'un projet de société social et républicain". Selon France Bénévolat, elle tombe à point nommé.  "Nous ne doutons pas que cette décision publique : va encore accélérer une progression quantitative, va aider les associations à mieux prendre en compte ces évolutions qualitatives, afin que ces « dons de temps » deviennent des engagements plus durables, va faire comprendre que le bénévolat est certes une « ressource » indispensable au développement associatif, mais aussi, au moins autant, un formidable levier d'inclusion sociale et d'éducation à la citoyenneté." Cette décision fait aussi écho à la forte progression du nombre de bénévoles (+14% en trois ans) et à la transformation des modalités d'engagement.

Ce label permet d'organiser des campagnes de communication faisant appel à la générosité publique et d'obtenir des diffusions gratuites auprès des sociétés publiques de radio et de télévision. Et ce, pendant une année entière. Cette décision constitue une nouvelle étape dans la politique mise en ½uvre pour soutenir le mouvement associatif, faciliter le bénévolat et favoriser l'emploi au sein de l'économie sociale et solidaire. Les Français seront donc sensibiliser aux enjeux de l'engagement au service des autres, qui, depuis la loi de 1901, constitue une chance pour notre pays et un pilier de notre modèle social et républicain.

En savoir plus

Communiqué de presse du Premier Ministre

A paraître : « Des bénévoles hyperactifs », Association Mode d'emploi, n°157 (mars 2014)

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

 Baisse des cotisations patronales d’assurance maladie

Baisse des cotisations patronales d’assurance maladie

La disparition au 1er janvier 2019 du crédit d’impôt de taxe sur les salaires (CITS) devrait être compensée à la même date par une diminution de 6 points de la part patronale de la cotisation[…]

14/12/2018 | Salarié
Prélèvement à la source : quel rôle pour les associations ?

Prélèvement à la source : quel rôle pour les associations ?

Bénévole et salarié dans la même association, c’est possible mais…

Bénévole et salarié dans la même association, c’est possible mais…

Une instruction pour promouvoir la qualité de vie au travail

Une instruction pour promouvoir la qualité de vie au travail

Plus d'articles