L’effet levier des emplois CNDS est réel et mesurable

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’effet levier des emplois CNDS est réel et mesurable

© highwaystarz/AdobeStock

Le dispositif porté par Centre national pour le développement du sport (CNDS) a soutenu 5200 emplois en 2017 pour un budget de 46 millions d’euros. Suite à une enquête menée depuis l’automne dernier pour en mesurer les effets et identifier des pistes d’amélioration, un rapport a été remis à Laura Flessel, ministre des Sports, le 28 juin.

Et les premières tendances sont très positives. Ainsi, 91 % des conventions passées sont arrivées à leur terme et 77 % des emplois mis en place n’ont pas eu besoin de recourir à des aides publiques pour être pérennisés suite à la convention. L’effet levier de ces emplois est donc réel et mesurable. Ces emplois sont majoritairement occupés par le salarié initial et maintenus sous forme de CDI.


Nous vous recommandons

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Il résulte des articles L.1121-1 du code du travail et 10 § 1 de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales que, sauf abus, le salarié jouit, dans l’entreprise et en dehors de celle-ci, de sa...

24/01/2023 | ActualitésSalarié
Percée de l’alternance dans les associations

Percée de l’alternance dans les associations

Retrouver l’équilibre après l’embauche du premier salarié

Retrouver l’équilibre après l’embauche du premier salarié

Jusqu’à 6 000 euros de prime de partage de la valeur pour les salariés associatifs

Jusqu’à 6 000 euros de prime de partage de la valeur pour les salariés associatifs

Plus d'articles