Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

L’association sportive et ses particularités

Scop La Navette

Sujets relatifs :

, ,
L’association sportive et ses particularités

© Babouse

Les associations sportives relèvent du code du sport qui prévoit dans ses articles L.121-1 et suivants leur régime spécifique, ainsi que de la convention collective nationale du sport.

Les règles et obligations des associations sportives concernent : l’obtention de l’agrément du ministère chargé des sports, l’adhésion à une fédération, la gestion des salariés, la convention collective nationale du sport et enfin, l’organisation des manifestations sportives.

Conditions de l’agrément sport

Une association sportive ne peut bénéficier d’aides de l’État, dont les subventions du Centre national pour le développement du sport (CNDS) qu’à condition d’avoir reçu l’agrément sport. Cet agrément est également nécessaire pour demander l’autorisation d’ouverture d’une buvette temporaire au maire.

­L’affiliation à une fédération sportive agréée par l’État (code du sport, art. L.121-4) et la souscription d’un contrat d’engagement républicain (CER) sont obligatoires depuis 2022 pour obtenir l’agrément (loi n° 2000-321 du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations, art. 10-1 modifié par la loi n° 2021-1109 du 24 août 2021, art. 63).


En cas de non-respect du contrat, la subvention et l’agrément peuvent être retirés. (NB : le CER est annexé aux statuts.) L’agrément sport est également fondé sur l’existence de dispositions statutaires garantissant : le fonctionnement démocratique de l’association ; la transparence de sa gestion ; l’égal accès des femmes et des hommes à ses instances dirigeantes (conseil d’administration, bureau) ; les droits de la défense en cas de procédure disciplinaire ; l’absence de toute discrimination dans l’organisation et la vie de l’association (code du sport, art. L.121-4 et R.121-3).

Une association qui concourt au développement ou à la promotion du sport et des activités sportives sans que la pratique sportive elle-même figure dans son objet peut obtenir l’agrément sans condition d’affiliation (code du sport, art. ­R.121-2). L’agrément est délivré par le préfet du département de son siège. Ainsi, doit être joint à[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Organiser une agora publique

Organiser une agora publique

Pour associer les jeunes aux questions qui les concernent, l’association grenobloise Y-Nove utilise un outil de participation spécifique : l’agora publique. Une « bonne pratique » repérée dans le[…]

Tiers-lieux : l’hybridation des ressources au cœur des modèles économiques

Tiers-lieux : l’hybridation des ressources au cœur des modèles économiques

Licenciés sportifs, toujours en baisse

Licenciés sportifs, toujours en baisse

Des aides financières pour les associations qui œuvrent pour les femmes

Des aides financières pour les associations qui œuvrent pour les femmes

Plus d'articles