Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

L’agrément « protection de l’environnement » légitime l’association

Armelle Barroux

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’agrément « protection de l’environnement » légitime l’association

© AVTG - stock.adobe.com

Suivant le rayonnement géographique de son action, une association de protection de l’environnement peut être agréée au niveau départemental, régional ou national. Elle peut ainsi prendre part au débat public et agir en justice en se portant partie civile.

Pour être agréée « protection de l’environnement », une association doit être déclarée depuis au moins 3 ans et avoir pour objet statutaire « la protection de la nature et la gestion de la faune sauvage, l’amélioration du cadre de vie, la protection de l’eau, de l’air, des sols, des sites et paysages, l’urbanisme, la lutte contre les pollutions et les nuisances » ou, de manière générale, œuvrer pour la protection de l’environnement. Son activité doit être effective et publique. Elle doit relever de l’intérêt général et justifier d’une gestion désintéressée et d’un fonctionnement démocratique et être financièrement transparente.

-> A lire : Associations environnementales : agrément ou habilitation ?

Action en justice

La demande d’agrément est à adresser en triple exemplaire au préfet du département où l’association a son siège (que la demande soit[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le nouveau règlement comptable associatif précisé et modifié

Le nouveau règlement comptable associatif précisé et modifié

Le règlement ANC 2020-08 du 4 décembre 2020 est venu préciser et modifier le nouveau règlement comptable des associations (ANC 2018-06 du 5 décembre 2018). Il s’applique aux exercices ouverts[…]

24/06/2021 | Gestion
Carteco, la nouvelle plateforme sur les acteurs de l’ESS

Carteco, la nouvelle plateforme sur les acteurs de l’ESS

« Mettre en œuvre des bonnes pratiques de gouvernance sécurise  les dirigeants associatifs »

« Mettre en œuvre des bonnes pratiques de gouvernance sécurise les dirigeants associatifs »

Des dirigeants associatifs conscients de leurs responsabilités

Des dirigeants associatifs conscients de leurs responsabilités

Plus d'articles