Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

L’agrément Éducation nationale, quelle utilité ?

Emilie Gianre

Sujets relatifs :

L’agrément Éducation nationale, quelle utilité ?

© Halfpoint - stock.adobe.com

Dans le respect des projets d’école et d’établissement, une association qui propose des activités éducatives complémentaires aux enseignements peut demander un agrément au ministère de l’Éducation nationale.

C’est exclusivement dans le cadre d’un projet d’école (loi d’orientation du 23 avril 2005) que le recours à des intervenants extérieurs peut être envisagé. Cependant, l’agrément délivré par le ministère de l’Éducation nationale n’est pas une obligation. Le directeur d’école ou le chef d’établissement peut « pour une intervention exceptionnelle » autoriser, dans les mêmes conditions, la participation d’une association non agréée s’il a eu le feu vert du recteur ou du directeur académique (code de l’éducation, art. D.551-6). Inversement, l’agrément n’est pas un laissez-passer qui permet à l’association d’intervenir où elle veut : c’est toujours au chef d’établissement de donner in fine son accord ou non. En revanche, il garantit la possibilité d’intervenir de manière plus[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

Les associations, comme tous les employeurs de droit privé, peuvent faire bénéficier leurs salariés de la « prime de partage de la valeur » qui est exonérée de cotisations sociales dans la[…]

Analyser, piloter et financer son besoin en fonds de roulement

Analyser, piloter et financer son besoin en fonds de roulement

Séparer les activités lucratives et non lucratives d’une association

Séparer les activités lucratives et non lucratives d’une association

Etude : voici les attentes et les besoins des acteurs du sport

Etude : voici les attentes et les besoins des acteurs du sport

Plus d'articles