Nous suivre Associations Mode d’emploi

L'action sociale dans les finances départementales

Sujets relatifs :

,

L'Assemblée des départements de France (ADF) en partenariat avec Dexia Crédit local et avec l'appui du laboratoire SFL-FORUM a réalisé une étude (avril 2012) portant sur l'état des lieux des dépenses de l'action sociale et son évolution dans les départements. 

Selon les calculs effectués pour 2010, les départements ont consenti 29,1milliards de dépenses d'action sociale ce qui équivaut à prés de 57% du total de leur budget de fonctionnement. Si l'on reporte ce chiffre par rapport au nombre d'habitants concernés, cela correspond à une dépense annuelle de 472 euros par habitant en moyenne. Si l'on considère ces diverses informations, on s'aperçoit rapidement que l'essentiel des charges des départements concerne l'action sociale. Cette dernière se décline en 4 grands pôles d'intervention : la gestion des minimas sociaux, l'aide à la famille et à l'enfance, l'aide aux personnes en situation de handicap et l'aide aux personnes âgées. Ces données globales cachent en réalité, les disparités sociales mais aussi économiques fortes qui existent entre les différents départements. Par exemple l'échelonnage des dépenses par habitant peut aller du simple au triple (324 euros à 901 euros) en fonction de la zone, du nombre et de la composition de la population et de la part réelle affectée aux dépenses d'action sociale.

L'étude

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Quand les fondations exigent la reconnaissance d’intérêt général

Quand les fondations exigent la reconnaissance d’intérêt général

De plus en plus de fondations réservent leurs aides aux associations d’intérêt général. Certaines exigent même que cette qualité soit préalablement reconnue par les services fiscaux.[…]

31/05/2022 | FinancementsMagazine
Coopérer à plusieurs associations peut faciliter vos rentrées d’argent

Coopérer à plusieurs associations peut faciliter vos rentrées d’argent

Sport : un 3e AAP Impact 2024

Sport : un 3e AAP Impact 2024

Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Plus d'articles