Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

L’accueil des stagiaires dans les associations

1 commentaire

1 commentaire

- 29/10/2018 11h:16

Bonjour, J'aurais voulu savoir s'il existait des aides financières pour une association qui voudrait prendre un stagiaire (plus de deux mois) afin de pouvoir payer la gratification minimale du stagiaire. Merci beaucoup.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

L’accueil des stagiaires dans les associations

© Malingrey

L’accueil d’un stagiaire peut être l’occasion pour l’association d’explorer des pistes de diversification ou de consolider les objectifs de son objet social. Mais, pour limiter les abus, les stages sont désormais soumis à une réglementation plus stricte.

L’article 26 de la loi du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche apporte une définition précise de ce qui relève d’un stage en entreprise. Il précise que « le stage correspond à une période temporaire de mise en situation en milieu professionnel au cours de laquelle l’étudiant acquiert des compétences professionnelles qui mettent en œuvre les acquis de sa formation en vue de l’obtention d’un diplôme ou d’une certification. Le stagiaire se voit confier une ou des missions conformes au projet pédagogique défini par son établissement d’enseignement et approuvées par l’organisme d’accueil ». Concrètement, comment cela se passe-t-il ?

Davantage de droits pour les stagiaires

Afin d’éviter les abus constatés dans l’exécution des stages en milieu professionnel, tous les employeurs sont soumis depuis 2014 à une réglementation plus stricte. La loi n° 2014-788 du 10 juillet 2014 tendant au développement, à l’encadrement des stages et à l’amélioration du statut des stagiaires prévoit en effet les cas de recours au stage, sa durée maximale, le niveau de gratification et l’obligation d’établir une convention de stage. Il n’est plus possible de bénéficier d’une dérogation pour allonger la durée d’un stage qui ne peut dorénavant excéder 6 mois, soit 924 heures.

Les stagiaires bénéficient des mêmes règles que les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le Corps européen de solidarité encourage le volontariat

Le Corps européen de solidarité encourage le volontariat

Plus de 96 millions d’euros sont dédiés en 2019 à l’accueil de jeunes volontaires, stagiaires ou encore employés au sein du Corps européen de solidarité. Des financements accessibles aux[…]

Le CFGA qualifie les bénévoles

Le CFGA qualifie les bénévoles

Une circulaire précise les conditions de déclaration et d’agrément des organismes de services à la personne

Une circulaire précise les conditions de déclaration et d’agrément des organismes de services à la personne

Mettez de l’animation dans votre AG

Mettez de l’animation dans votre AG

Plus d'articles