Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Justifier de l’impact social de votre action auprès des financeurs

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Justifier de l’impact social de votre action auprès des financeurs

© Warakorn/AdobeStock

Lorsque l’on doit rendre compte à un financeur de l’utilisation d’une subvention, dire que les actions prévues ont été accomplies n’est pas suffisant. Vous devez démontrer les effets réels de votre action sur les bénéficiaires et sur le territoire. Pour cela, il faut comprendre­ les attentes des financeurs, estimer l’impact de votre action et en montrer les changements obtenus.

Pour le Conseil supérieur de l’économie sociale et solidaire (CSESS) « L’impact social consiste en l’ensemble des conséquences (évolutions, inflexions, changements, ruptures) des activités d’une organisation tant sur ses parties prenantes externes (bénéficiaires, usagers, clients) directes ou indirectes de son territoire et internes (salariés, bénévoles, volontaires), que sur la société en général. Dans le secteur de l’ESS, il est issu de la capacité de l’organisation (ou d’un groupe d’organisations) à anticiper des besoins pas ou mal satisfaits et à y répondre, via ses missions de prévention, réparation ou compensation. Il se traduit en termes de bien-être individuel, de comportements, de capabilités, de pratiques sectorielles, d’innovations sociales ou de décisions publiques ».
 
Les critères d’évaluation sont nécessairement subjectifs, en ce sens qu’ils correspondent à des choix d’individus ou de groupes, et, souvent aussi, à des orientations politiques. L’enjeu est donc de mettre en évidence le fait que l’action conduite a eu des effets, non seulement sur les bénéficiaires, mais également[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Quelle est la différence entre le barème fiscal des frais kilométriques et le barème forfaitaire fiscal ?

Quelle est la différence entre le barème fiscal des frais kilométriques et le barème forfaitaire fiscal ?

Pour les frais de déplacement des salariés, il faut distinguer : les frais de déplacement domicile/lieu de travail (généralement pas pris en charge par l’employeur, mais pris en compte dans la[…]

28/04/2022 | ComptabilitéFiscalité
Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Comment classer et numéroter ses pièces comptables

Comment classer et numéroter ses pièces comptables

Comment faire face aux difficultés financières

Comment faire face aux difficultés financières

Plus d'articles