Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

[Interview] « L’incapacité à jouer collectif entrave la capacité des associations à se faire entendre »

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

[Interview] « L’incapacité à jouer collectif entrave la capacité des associations à se faire entendre »

© © Hervé THOUROUDE/GENERALI

Entretien avec Charles-Benoît Heidsieck, président-fondateur du Rameau, le Laboratoire d’innovations partenariales et de co-construction entre « mondes différents ».

Le secteur associatif doit-il faire du lobbying ?

Alors que son poids économique, ses missions d’intérêt général et son maillage territorial sont des vecteurs essentiels du vivre ensemble, le secteur associatif pèse très peu dans les débats collectifs. Peut-être parce qu’il n’utilise pas collectivement tous les outils à sa disposition. Parler de lobbying, c’est lâcher un « gros mot » tant la notion est connotée négativement dans la culture française qui l’assimile à du trafic d’influence.

Dans la réalité, le lobbying est l’art d’agir pour faire acter une décision ou faire évoluer les pratiques. Comme tout outil, il n’est pas mauvais en soi mais dépend de la manière de l’utiliser. Défendre des intérêts catégoriels autour de moyens d’influence obscurs est discutable ; défendre l’intérêt général en explicitant ouvertement ses positions et en ouvrant un dialogue avec les autres acteurs est tout à fait conforme aux valeurs associatives.

En direction[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

« Le modèle associatif doit être au cœur de la refondation »

« Le modèle associatif doit être au cœur de la refondation »

Interview de Claire Thoury, présidente du Mouvement associatif. Que retenez-vous de la première réunion du CNR le 8 septembre ? C’était une journée plutôt intéressante qui a permis de[…]

« Il est indispensable que la démarche d’évaluation soit construite par et pour l’association »

« Il est indispensable que la démarche d’évaluation soit construite par et pour l’association »

L’évaluation des actions associatives, arme à double tranchant

L’évaluation des actions associatives, arme à double tranchant

Trois ministres pour les associations

Trois ministres pour les associations

Plus d'articles