Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Intérêt général : la notion de cercle restreint précisée

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un des critères de l’intérêt général est que l’association ne s’adresse pas à un cercle restreint de personnes. Une notion jusque-là interprétée restrictivement par l’administration fiscale. Une instruction vient d’en préciser les contours et devrait sécuriser la situation des associations.

Dans son rapport sur l’intérêt général de mai 2016 (1), le Haut conseil à la vie associative (HCVA) constate que la notion de cercle restreint est définie de manière de plus en plus restrictive par les services fiscaux. C’est ainsi que des organismes dont l’intérêt général, selon le HCVA, ne devrait pourtant pas faire l’ombre d’un doute, comme des associations d’anciens combattants ou l’orphelinat de la police nationale, sont considérés comme relevant d’un cercle restreint. Une situation aggravée du fait des disparités constatées dans les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Une subvention pour une association en redressement judiciaire ?

Une subvention pour une association en redressement judiciaire ?

Notre association peut-elle bénéficier d’une subvention alors qu’elle est placée en redressement judiciaire ? Oui. Dès lors que son activité continue, le placement en redressement judiciaire[…]

La demande d’autorisation d’une buvette temporaire

La demande d’autorisation d’une buvette temporaire

 Agrément ESUS : la notion d’utilité sociale clarifiée

Agrément ESUS : la notion d’utilité sociale clarifiée

Qui fait quoi dans l’association ?

Qui fait quoi dans l’association ?

Plus d'articles